Dossier individu en danger phare : Su Changlan

Ce "Dossier individu en danger" s’inscrit dans le long terme. Étroitement suivi par Amnesty International, il fait l’objet de mise à jour régulière. Vous y trouverez une description complète et détaillée sur la situation et tous les outils dont vous avez besoin pour agir concrètement.

La défenseure chinoise des droits des femmes Su Changlan a été emprisonnée deux ans et demi sans jugement. Le vendredi 31 mars 2017, elle a été condamnée par un tribunal de la ville de Foshan à une peine de trois ans d’emprisonnement pour « incitation à la subversion du pouvoir de l’État », pour avoir publié des commentaires en ligne en soutien aux manifestants pro-démocratie à Hong Kong en septembre 2014 et pour avoir milité en faveur des droits des femmes. Les conditions de sa détention sont épouvantables. En dépit de demandes répétées, ses proches n’ont pas été autorisés à lui rendre visite depuis son arrestation en octobre 2014 et elle n’a été autorisée à voir son avocat pour la première fois qu’en mai 2015. Elle risque de subir des actes de torture ou d’autres mauvais traitements.

J'agis

Le descriptif complet, les consignes pour agir et l’ensemble des mises à jour

Dossier Individu en Danger phare - Su Changlan - Chine

272.7 ko - HTML


Toutes les actions

Actions liées

Toutes les infos

Infos liées

Les réfugiés sont exposés aux violences sur l’île de Manus

Agissez contre la détention hors de ses frontières que pratique l’Australie. Des violences systématiques ont lieu dans ces centres. Signez la pétition