Dossier individu en danger : Liu Ping (Chine)

Ce "Dossier individu en danger" s’inscrit dans le long terme. Étroitement suivi par Amnesty International, il fait l’objet de mise à jour régulière. Vous y trouverez une description complète et détaillée sur la situation et tous les outils dont vous avez besoin pour agir concrètement.

La militante des droits humains Liu Ping a été condamnée, le 19 juin 2014, à une peine de six ans et demi d’emprisonnement pour avoir « cherché à provoquer des conflits et troublé l’ordre public » , pour « organisation d’un rassemblement dans le but de troubler l’ordre public » et pour « utilisation d’un culte néfaste dans le but de nuire au maintien de l’ordre » .

Liu Ping affirme avoir été torturée en détention provisoire en juin 2013 et n’avoir pas reçu les soins médicaux requis par son état de santé. Elle a fait appel de sa condamnation et de la peine. Liu Ping est une prisonnière d’opinion

Dernière mise à jour du 27 octobre 2016

Notre source a remercié Amnesty International pour son soutien continu et estime que, bien que Liu Ping n’ait pas été autorisée de recevoir elle-même des messages de solidarité, les actions d’Amnesty International ont contribué à l’amélioration de son traitement en prison.
Nous invitons les sections et structures à continuer à travailler sur le cas de Liu Ping ; cependant, il nous a été demandé d’éviter de mentionner ou d’associer publiquement ses proches dans nos campagnes, notre travail de plaidoyer et/ou nos actions de collecte de fonds.
Les proches de Liu Ping ont mentionné précédemment les actions de solidarité menées par Amnesty International dans une lettre à Liu Ping et, de ce fait, les autorités les ont empêchés de communiquer avec Liu pendant trois mois. Il est à craindre que tout lien direct entre la famille de Liu Ping et la communauté internationale, y compris Amnesty International, n’entraîne à l’avenir une interdiction d’accès de ses proches à la prison où elle est détenue.
Par ailleurs, nous avons réussi à obtenir des informations récentes sur les conditions de détention de Liu :
À l’exception de cette période de trois mois d’interdiction de contact, les proches de Liu Ping ont été autorisés à la rencontrer chaque mois et à correspondre avec elle par courrier - cependant, comme elle n’a pas le droit d’avoir ses lunettes de lecture, il lui faut beaucoup de temps pour lire et répondre à leurs lettres. Plus généralement, ses problèmes digestifs n’ont pas encore connu d’amélioration (malgré des contrôles médicaux réguliers) et elle n’est pas autorisée à lire la Bible en prison.

J'agis

Le descriptif complet, les consignes pour agir et l’ensemble des mises à jour

Dossier Individu en Danger - Chine - Liu Ping - Google Docs

316.1 ko - HTML


Toutes les actions

Actions liées

Toutes les infos

Infos liées

LE COQ WALLON A DU PLOMB DANS L’AILE

Les milliers d’armes qui sont vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition