Dossier individu en danger : Liu Ping (Chine)

Ce "Dossier individu en danger" s’inscrit dans le long terme. Étroitement suivi par Amnesty International, il fait l’objet de mise à jour régulière. Vous y trouverez une description complète et détaillée sur la situation et tous les outils dont vous avez besoin pour agir concrètement.

La militante des droits humains Liu Ping a été condamnée, le 19 juin 2014, à une peine de six ans et demi d’emprisonnement pour avoir « cherché à provoquer des conflits et troublé l’ordre public » , pour « organisation d’un rassemblement dans le but de troubler l’ordre public » et pour « utilisation d’un culte néfaste dans le but de nuire au maintien de l’ordre » .

Liu Ping affirme avoir été torturée en détention provisoire en juin 2013 et n’avoir pas reçu les soins médicaux requis par son état de santé. Elle a fait appel de sa condamnation et de la peine. Liu Ping est une prisonnière d’opinion

Dernière mise à jour du 27 octobre 2016

Notre source a remercié Amnesty International pour son soutien continu et estime que, bien que Liu Ping n’ait pas été autorisée de recevoir elle-même des messages de solidarité, les actions d’Amnesty International ont contribué à l’amélioration de son traitement en prison.
Nous invitons les sections et structures à continuer à travailler sur le cas de Liu Ping ; cependant, il nous a été demandé d’éviter de mentionner ou d’associer publiquement ses proches dans nos campagnes, notre travail de plaidoyer et/ou nos actions de collecte de fonds.
Les proches de Liu Ping ont mentionné précédemment les actions de solidarité menées par Amnesty International dans une lettre à Liu Ping et, de ce fait, les autorités les ont empêchés de communiquer avec Liu pendant trois mois. Il est à craindre que tout lien direct entre la famille de Liu Ping et la communauté internationale, y compris Amnesty International, n’entraîne à l’avenir une interdiction d’accès de ses proches à la prison où elle est détenue.
Par ailleurs, nous avons réussi à obtenir des informations récentes sur les conditions de détention de Liu :
À l’exception de cette période de trois mois d’interdiction de contact, les proches de Liu Ping ont été autorisés à la rencontrer chaque mois et à correspondre avec elle par courrier - cependant, comme elle n’a pas le droit d’avoir ses lunettes de lecture, il lui faut beaucoup de temps pour lire et répondre à leurs lettres. Plus généralement, ses problèmes digestifs n’ont pas encore connu d’amélioration (malgré des contrôles médicaux réguliers) et elle n’est pas autorisée à lire la Bible en prison.

J'agis

Le descriptif complet, les consignes pour agir et l’ensemble des mises à jour

Dossier Individu en Danger - Chine - Liu Ping - Google Docs

316.1 ko - HTML


Toutes les actions

Actions liées

Toutes les infos

Infos liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.