Dossier individu en danger : The Unity Five (Myanmar/Birmanie)

Ce "Dossier individu en danger" s’inscrit dans le long terme. Étroitement suivi par Amnesty International, il fait l’objet de mise à jour régulière. Vous y trouverez une description complète et détaillée sur la situation et tous les outils dont vous avez besoin pour agir concrètement.

Bonne nouvelle ! Les cinq journalistes de « Unity » ont été libérés ce 17 avril 2016

Lu Maw Naing, Yarzar Oo, Paing Thet Kyaw, Sithu Soe – journalistes de l’organe de presse Unity – et Tint San, le président-directeur général de ce journal, ont été condamnés à sept ans d’emprisonnement pour « divulgation de secrets d’État » suite à leur travail légitime en tant que journalistes. Ces personnes sont des prisonniers d’opinion et leur détention illustre les risques que ne cessent d’encourir les professionnels des médias. Ce cas met aussi en lumière les restrictions imposées de manière continue à la liberté d’expression au Myanmar. Le journal Unity a été contraint de fermer après l’emprisonnement de la plupart de son personnel, et ces condamnations ont eu un effet dissuasif et intimidant sur les journalistes travaillant dans ce pays.

Action terminée

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.