Dossier individu en danger : Laísa Santos Sampaio (Brésil)

Ce "Dossier individu en danger" s’inscrit dans le long terme. Étroitement suivi par Amnesty International, il fait l’objet de mise à jour régulière. Vous y trouverez une description complète et détaillée sur la situation et tous les outils dont vous avez besoin pour agir concrètement.

Le dossier a été clôturé. Voir mise à jour du 23 avril 2018

Laísa Santos Sampaio vit dans le campement de Praia Alta Piranheira, une communauté rurale composée d’environ 350 petits cultivateurs, située dans la municipalité de Nova Ipixuna, à 500 km au sud de Belém, dans l’État de Pará. Elle travaille là-bas comme enseignante depuis 11 ans. Elle est aussi membre d’un projet artisanal créé par des femmes (Grupo de Trabalhadoras Artesanais Extrativistas) qui produit des cosmétiques, des médicaments et des onguents à partir de fruits et de noix de la forêt. Ce groupe a été créé dans l’une des dernières zones forestières autochtones de la municipalité afin de promouvoir le développement durable. L’opposition des membres de ce groupe à l’exploitation du bois les expose à des risques considérables dans une région où l’exploitation forestière illégale est monnaie courante.

Action terminée

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.