Dossier individu en danger : Communauté rom de Miercurea-Ciuc (Roumanie)

En 2004, une centaine de Roms ont été expulsés de force de leur logement situé rue Pictor Nagy, à Miercurea-Ciuc, une ville du centre de la Roumanie. Environ 75 d’entre eux habitent maintenant dans des préfabriqués en métal et des baraques à proximité d’une station d’épuration. Ils vivent dans des conditions dépourvues d’hygiène et une odeur pestilentielle d’excréments humains imprègne l’air en permanence. Leur transfert devait être temporaire mais, six ans plus tard, les autorités locales n’ont établi aucun plan pour les reloger dans des habitats décents. Le reste de la communauté expulsée de la rue Pictor Nagy survit près d’une décharge située à deux kilomètres de la ville.

A la demande des membres de la communauté de Miercurea-Ciuc, toutes les actions sont provisoirement suspendues. Remarque importante : La présentation du dossier ci-dessous correspond à celle en vigueur au moment de sa création. Pour obtenir les informations ultérieures (mises à jour, actions focus, actions sms, …) veuillez consulter l’historique des publications. Introduction En 2004, une centaine de Roms ont été expulsés de force de leur logement situé rue Pictor Nagy, à Miercurea-Ciuc, une ville du centre de la Roumanie. Environ 75 d’entre eux habitent maintenant dans des préfabriqués en métal et des baraques à proximité d’une station d’épuration. Ils vivent dans des conditions dépourvues d’hygiène et une odeur pestilentielle d’excréments humains imprègne l’air en permanence. Leur transfert devait être temporaire mais, six ans plus tard, les autorités locales n’ont établi aucun plan pour les reloger dans des habitats décents. Le reste de la communauté expulsée de la rue Pictor Nagy survit près d’une décharge située à deux kilomètres de la ville. Dans cette page : L’identité La présentation complète Les informations générales Les destinataires de l’appel Les langues de l’appel Les recommandations pour les appels Le modèle de lettre Pages complémentaires : Informations à l’usage des groupes et coordinations (usage interne) L’identité Sexe : Une centaine de personnes : des femmes, des hommes et des enfants. Langue parlée : - Date de naissance : - Profession : Tous les membres de cette communauté (...)

Action suspendue

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées

Un professeur de la VUB condamné à mort

Le Dr Ahmadreza Djalali, un citoyen iranien résidant en Suède et professeur invité à la VUB en Belgique, a été condamné à mort : demandez sa libération, signez la pétition !