Écrire Javier Correa (h), président du Sindicato Nacional de Trabajadores ...

... (SINALTRAINAL, Syndicat national des travailleurs de l’industrie agroalimentaire) ; José Domingo Flores (h), directeur de la section de Santander du SINALTRAINAL ainsi que leurs proches et les autres membres du SINALTRAINAL AMR 23/036/2007 - AU 256/07 Javier Correa, président du Sindicato Nacional de Trabajadores de la Industria de Alimentos (SINALTRAINAL, Syndicat national des travailleurs de l’industrie agroalimentaire), a été menacé de mort et le fils de José Domingo Flores, directeur régional de ce syndicat, a été enlevé et passé à tabac. Amnesty International craint que la vie des membres du SINALTRAINAL ne soit en danger. Le 27 septembre, Andrés Damian Flores Rodríguez, seize ans, qui est le fils de José Domingo Flores, directeur du SINALTRAINAL dans le département de Santander, a été enlevé par trois hommes armés et masqués. Ces derniers l’auraient roué de coups avant de recevoir l’ordre suivant via un émetteur-récepteur : « Emmenez-le, frappez-le et laissez-lui le message ! » Andrés Damian Flores Rodríguez a été relâché peu après. Avant de le libérer, ses ravisseurs lui ont déclaré : « Dis à ton père que nous ne nous arrêterons pas tant que tu ne seras pas réduit en pièces. » Le 20 septembre, une lettre de menaces de mort a été déposée chez José Domingo Flores, dans la ville de Bucaramanga (département de Santander). Ce message était signé par le groupe paramilitaire Aguilas Negras (Aigles noirs). Tel est le nom que se donnent de nombreuses structures paramilitaires soutenues par l’armée à la suite (...)

Action terminée

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.