Écrire Mexique. Une militante, Martha Solórzano Martínez, en danger après avoir dénoncé des violences policières

AU 76/14, AMR 41/014/2014, 28 mars 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 9 MAI 2014 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. À San Luis Rio Colorado (État de la Sonora), une défenseure des droits humains et sa famille ont subi des menaces et des manœuvres d’intimidation répétées de la part de la police locale après avoir dénoncé des violences policières. Ils sont toujours en danger. Martha Solórzano Martínez, militante installée à San Luis Rio Colorado (État de la Sonora), près de la frontière nord du Mexique, a subi des menaces répétées de la part de la police municipale en raison des plaintes qu’elle a déposées contre la police pour abus de pouvoir, corruption et mauvais traitements. Selon les informations obtenues, elle a organisé une manifestation pacifique le 25 février devant le quartier général de la police à San Luis Rio Colorado parce qu’un jeune avait été arrêté la veille par la police municipale et passé à tabac si violemment qu’il avait dû être hospitalisé. Les policiers impliqués ont intimé l’ordre à Martha Solórzano Martínez de se taire et de ne pas porter plainte, en lui lançant l’avertissement suivant : « Maudite femme… Je vais te balancer à la police et à l’armée. » Le commandant de la police municipale a refusé de rencontrer les manifestants et aurait menacé Martha Solórzano Martínez de « la faire dégager par la force » si elle participait à la manifestation. Le 21 mars, Martha Solórzano Martínez a appelé le président du conseil municipal à (...)

Action terminée

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées