Écrire Iran. Sayed Hossein Kazemeyni Boroujerdi,un religieux emprisonné gravement malade, se voit refuser tout traitement

AU 78/14, MDE 13/016/2014, 2 avril 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 14 MAI 2014. Veuillez également adresser des copies aux représentants diplomatiques de l’Iran dans votre pays L’état de santé de Sayed Hossein Kazemeyni Boroujerdi s’aggrave. Cet ayatollah iranien, prisonnier d’opinion détenu à la prison d’Evin à Téhéran, a besoin de toute urgence de soins médicaux. Sayed Hossein Kazemeyni Boroujerdi, qui purge une peine de 11 ans d’emprisonnement, souffre de plusieurs problèmes de santé, notamment de diabète, d’asthme, de la maladie de Parkinson, de troubles rénaux et cardiaques, ainsi que de graves douleurs dans les jambes et au niveau des lombaires. Il serait également devenu partiellement aveugle d’un oeil. Son état de santé se serait détérioré et il tombe fréquemment. Cet homme n’a pas obtenu les soins médicaux dont il a besoin, bien qu’en février dernier, les médecins de la prison aient recommandé qu’il soit hospitalisé à l’extérieur de la prison. Durant les huit années qu’il a passées en prison, Sayed Hossein Kazemeyni Boroujerdi a été admis à l’hôpital à trois reprises. Il se trouve actuellement dans l’aile destinée au clergé de la prison d’Evin, où il est emprisonné pour avoir prôné la séparation des affaires religieuses et de l’État. Il fait l’objet de pressions grandissantes visant à le pousser à écrire et signer des « aveux ». Les autorités de la prison lui ont dit au moins une fois, en octobre 2013, qu’il ne serait jamais libéré s’il refusait de renoncer à ses convictions par écrit. Le 15 mars dernier, (...)

Action terminée

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées

Un professeur de la VUB condamné à mort

Le Dr Ahmadreza Djalali, un citoyen iranien résidant en Suède et professeur invité à la VUB en Belgique, a été condamné à mort : demandez sa libération, signez la pétition !