Écrire Myanmar. Préoccupations quant à la sante d’un journaliste détenu : Lu Maw Naing

AU 82/14, ASA 16/004/2014, 8 avril 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 20 MAI 2014. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Le journaliste détenu Lu Maw Naing est en mauvaise santé dans une prison du Myanmar. Lu Maw Naing, et quatre autres personnes, sont jugés en raison de leurs activités journalistiques et encourent de lourdes peines d’emprisonnement. Amnesty International les considère comme des prisonniers d’opinion. Selon des informations reçues récemment, Lu Maw Naing est en mauvais état de santé dans la prison de Pakokku, dans la division de Magwe, où il est détenu depuis son arrestation le 31 janvier. Selon des sources fiables, il souffre de douleurs au dos et au ventre, et il semble qu’il n’ait toujours pas reçu de traitements médicaux. Journaliste pour le journal birman Unity, Lu Maw Naing a été arrêté sans mandat par la Section spéciale de la police à Pauk Township, dans la division de Magwe, dans le district de Pakokku, et a été emmené à la prison de Pakokku. Le 1er février, trois autres reporters de Unity– Yarzar Oo, Paing Thet Kyaw et Sithu Soe – et le président-directeur général du journal, Tint San, ont également été arrêtés sans mandat à leur bureau, dans la capitale du Myanmar, Yangon. Ils ont tout d’abord été conduits à la prison d’Insein, à Yangon, avant d’être transférés à la prison de Pakokku. Les cinq hommes ont été arrêtés après la publication dans les pages de Unity, le 25 janvier, d’un article sur une usine secrète d’armes (...)

Action terminée

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées

Pour une Belgique plus humaine envers les demandeurs d’asile

La Belgique doit se montrer plus humaine : demandez des voies sûres et légales pour les personnes contraintes de fuir de chez elles. Signez notre pétition !