Écrire Paraguay. Dernière étape pour des revendications foncières indigènes

Action complémentaire sur l’AU 126/14, AMR 45/008/2014, 27 mai 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 8 JUILLET. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Mercredi 21 mai, la Chambre des députés en session plénière a adopté une loi visant à restituer à la population indigène sawhoyamaxa 14 404 hectares de ses terres ancestrales. C’est une victoire historique pour ce peuple, qui se bat depuis plus de 20 ans pour récupérer ces terres, essentielles à sa survie. La loi doit désormais être promulguée par le président paraguayen. Après un débat long et intense, la Chambre des députés a adopté le 21 mai un texte qui permettra à l’État de procéder à l’expropriation des terres, de les restituer à la communauté des Sawhoyamaxas et d’indemniser le propriétaire. Ces terres ancestrales sont essentielles à la survie de ce peuple. Le vote des députés fait suite à celui des sénateurs, qui se sont également prononcés en faveur du projet de loi le 24 avril. Cela signifie que le processus visant à garantir la restitution de ces terres est parvenu à son terme au Parlement. Le texte devrait être soumis au président paraguayen cette semaine. Il est habilité à le promulguer ou à y opposer son véto dans les six jours. L’adoption de cette loi par le Congrès paraguayen constitue une avancée importante et historique en faveur de la restitution des terres des Sawhoyamaxa, conformément à ce qu’a ordonné la Cour interaméricaine des droits de l’homme dans un arrêt datant de 2006. Avec la (...)

Action terminée

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse