Upper Fasayil : une école en danger !

Le sort de l’école de Fasayil est maintenant débattu au tribunal : la date de l’audience était prévue fin mars (la date exacte n’est pas encore connue). Le risque reste présent et il reste essentiel de poursuivre l’action. Il y a eu d’autres démolitions dans le village. Selon l’office des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires, des véhicules de l’armée israélienne ont encore détruit le 3 janvier dernier 12 tentes résidentielles et 12 autres propriétés appartenant à une communauté de bédouins (80 personnes enregistrées comme réfugiés). Selon l’ordre d’expulsion communiqué en 2007, ces peronnes résident en-dehors du plan d’urbanisation du village de fasayil, ne possèdent pas de permis de bâtir et se trouvent en zone C (qui constitue 60% de la Cisjordanie, y compris la Vallée du Jourdain) dans laquelle il n’est pas permis aux palestiniens de bâtir.

Action terminée

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition