Écrire Arabie Saoudite. Waleed Abu al Khair condamné a 15 ans de prison

Action complémentaire sur l’AU 98/14, MDE 23/016/2014, 8 juillet 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 19 AOÛT 2014 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Waleed Abu al Khair, défenseur saoudien des droits humains, a été condamné à une peine de 15 ans d’emprisonnement assortie d’une interdiction de voyager consécutive de la même durée. Cet homme est un prisonnier d’opinion. Le 6 juillet 2014, Waleed Abu al Khair, défenseur des droits humains et avocat spécialiste en la matière, a été condamné à 15 ans de prison, une interdiction de voyager de la même durée et une amende s’élevant à 200 000 riyals (environ 39 000 euros). Le Tribunal pénal spécial l’a déclaré coupable d’avoir « désobéi au souverain et cherché à lui ôter sa légitimité », « insulté le pouvoir judiciaire et remis en cause l’intégrité des juges », « créé une organisation non autorisée », « nui à la réputation de l’État en communiquant avec des organisations internationales » et « rédigé, enregistré et envoyé des informations troublant l’ordre public ». Le procès a commencé le 6 octobre 2013 devant cette juridiction à Riyadh, la capitale du pays. Waleed Abu al Khair a été appréhendé sans explication le 15 avril dernier après s’être présenté à la cinquième audience du procès. Il a d’abord été conduit à la prison d’Al Hair à Riyadh, où il aurait été placé à l’isolement et privé de sommeil en étant constamment exposé à une lumière vive. Il a ensuite été transféré vers différents centres de détention. Il se trouve (...)

Action terminée

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées

Mariée de force, violée et condamnée à mort

Mariée de force, Noura Hussein a été violée par son mari. Elle l’a tué en légitime défense : le Soudan l’a condamnée à mort. Agissez pour elle : signez notre pétition