Écrire Arabie Saoudite. Waleed Abu al Khair condamné a 15 ans de prison

Action complémentaire sur l’AU 98/14, MDE 23/016/2014, 8 juillet 2014 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 19 AOÛT 2014 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Waleed Abu al Khair, défenseur saoudien des droits humains, a été condamné à une peine de 15 ans d’emprisonnement assortie d’une interdiction de voyager consécutive de la même durée. Cet homme est un prisonnier d’opinion. Le 6 juillet 2014, Waleed Abu al Khair, défenseur des droits humains et avocat spécialiste en la matière, a été condamné à 15 ans de prison, une interdiction de voyager de la même durée et une amende s’élevant à 200 000 riyals (environ 39 000 euros). Le Tribunal pénal spécial l’a déclaré coupable d’avoir « désobéi au souverain et cherché à lui ôter sa légitimité », « insulté le pouvoir judiciaire et remis en cause l’intégrité des juges », « créé une organisation non autorisée », « nui à la réputation de l’État en communiquant avec des organisations internationales » et « rédigé, enregistré et envoyé des informations troublant l’ordre public ». Le procès a commencé le 6 octobre 2013 devant cette juridiction à Riyadh, la capitale du pays. Waleed Abu al Khair a été appréhendé sans explication le 15 avril dernier après s’être présenté à la cinquième audience du procès. Il a d’abord été conduit à la prison d’Al Hair à Riyadh, où il aurait été placé à l’isolement et privé de sommeil en étant constamment exposé à une lumière vive. Il a ensuite été transféré vers différents centres de détention. Il se trouve (...)

Action terminée

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées

Narges Mohammadi est en danger en prison

Signez pour que cette militante iranienne contre la peine de mort soit libérée ainsi que tous les prisonniers d’opinion iraniens.