Inès et Valentina : Mise à jour du 21 avril 2008

Lorenzo Fernández Ortega, chef de file de l’Organización del Pueblo Indígena Me Phaa (OPIM, Organisation du peuple indigène me’phaa) qui était le frère d’Inés Fernández Ortega, a été kidnappé le 9 février 2008 et retrouvé mort le lendemain à Ayutla de los Libres, dans l’État de Guerrero (Mexique). Depuis le jour de son enlèvement, d’autres membres de l’OPIM ont également été la cible de menaces et de manœuvres d’intimidation. Amnesty International continue d’estimer que la sécurité d’Inés Fernández Ortega, de son époux, Fortunato Prisciliano Sierra, et d’Obtilia Eugenia Manuel, autre militant de premier plan des droits des peuples indigènes est menacée. Vous pouvez continuer à écrire des lettres de soutien en faveur d’Inés, de Fortunato et d’Obtilia, conformément aux informations publiée dans l’action urgente du 22 février 2008. Voir le Dossier Individu en danger

Action terminée

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées

Stop à la campagne de répression contre les ONG en Inde

Signez notre pétition pour faire savoir au Premier Ministre, Narendra Modi qu’il doit impérativement laisser Amnesty Inde, ainsi que les toutes organisations et militants, travailler librement pour le respect les droits humains.