Écrire Chine. Craintes pour la santé du détenu Li Xiaobo

AU 110/15, ASA 17/1676/2015, 19 mai 2015 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 30 JUIN 2015 . Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Amnesty International est très inquiète pour Li Xiaobo, pratiquant du Fa Lun Gong détenu à Chengdu (province du Sichuan), dans le centre de la Chine, en raison de ses croyances. Selon ses avocats, son état de santé est en train de se détériorer et il risque de subir des actes de torture et d’autres mauvais traitements. Li Xiaobo souffre de nombreux problèmes de santé, qui seraient en grande partie imputables aux actes de torture qu’il a subis lors d’une précédente incarcération. Ses avocats lui ont rendu visite au centre de détention du district de Longquanyi la première semaine de mai ; ils ont indiqué que son état se dégradait nettement et qu’il ne bénéficiait pas des soins médicaux dont il avait besoin. Ses dents sont en piteux état, au point qu’il a beaucoup de mal à s’alimenter ; il est aveugle d’un œil et a perdu 60 pour cent de la vision de l’autre côté. Li Xiaobo a été détenu pour la première fois en avril 2014, alors qu’il distribuait des brochures du Fa Lun Gong avec son fils, ressortissant canadien, qui a été incarcéré lui aussi avant d’être renvoyé au Canada. Avant son procès, il n’a pas été autorisé à bénéficier de soins médicaux ni à recevoir de visites de sa famille. Il a été condamné à huit ans d’emprisonnement par le tribunal populaire du district de Longquanyi le 21 avril 2015. Il a été inculpé d’« utilisation (...)

Action terminée

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.