Écrire Sayed Hossein Kazemeyni Boroujerdi (h), 49 ans, ayatollah chiite ...

... Sayed Mahdi Kazemeyni Boroujerdi (h), son fils, Massoud Samavatiyan (h), Alireza Montazer Saeb (h), Ali Shahrabi Farahani (h), Habib Qouti (h), Ahmad Karimiyan (h), Majid Alasti (h) MDE 13/103/2007 - Action complémentaire sur l’AU 262/06 (MDE 13/114/2006, 29 septembre 2006) et ses mises à jour (MDE 13/134/2006, 13 octobre 2006 ; MDE 13/134/2006, 11 décembre 2006 ; MDE 13/040/2007, 30 mars 2007 ; MDE 13/074/2007, 15 juin 2007) L’ayatollah Boroujerdi est apparemment gravement malade et a été transféré de la prison d’Evin à l’hôpital. Toutes les personnes qui avaient été emprisonnées en même temps que lui ont été libérées sauf deux. L’ayatollah Boroujerdi avait été arrêté à son domicile à Téhéran le 8 octobre 2006, en même temps que plus de 300 de ses disciples, lors de violents affrontements avec les forces de sécurité. Sa mère, alors âgée de quatre-vingts ans, figurait parmi les personnes arrêtées et aurait été maltraitée. Détenu dans la prison d’Evin à Téhéran depuis son arrestation, l’Ayatollah Boroujerdi souffre de la maladie de Parkinson, de diabète, d’hypertension artérielle et de problèmes cardiaques. Il n’a apparemment pas été autorisé à recevoir des soins médicaux à l’infirmerie de la prison. Il a entamé une grève de la faim le 22 juillet et a été transféré à l’hôpital le lendemain. Amnesty International ignore s’il reçoit des soins médicaux adaptés depuis qu’il est à l’hôpital. Les problèmes de santé de l’ayatollah Boroujerdi se seraient aggravés en raison des mauvaises conditions de vie en détention ainsi que (...)

Action terminée

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées