Écrire Sayed Hossein Kazemeyni Boroujerdi (h), 50 ans, ayatollah chiite ...

...Massoud Samavatiyan (h) ; Ali Shahrabi Farahani (h) ; Ahmad Karimiyan (h) ; Majid Alasti (h) ; Nouvelles personnes menacées :Mehrdad Souri (h) ; Mohammad-Reza Sadeghi(h) ;Habib Ghovati(auparavant connu sous le nom de Qouti) (h) MDE 13/135/2008 - Action complémentaire sur l’AU 262/06 (MDE 13/114/2006, 29 septembre 2006) et ses mises à jour (MDE 13/120/2006, 13 octobre 2006 ; MDE 13/134/2006, 11 décembre 2006 ; MDE 13/040/2007, 30 mars 2007 ; MDE 13/074/2007, 15 juin 2007 ; et MDE 13/103/2007, 10 août 2007) L’ayatollah Sayed Hossein Kazemeyni Boroujerdi est toujours détenu à la prison d’Evin, à Téhéran, où son état de santé s’est gravement dégradé. Le 10 septembre, son épouse et l’avocat de sa famille se sont rendus à la prison d’Evin afin de lui faire signer des documents attestant de la nomination de ce dernier. L’administration pénitentiaire ne leur a pas permis de lui rendre visite. Amnesty International pense que Sayed Hossein Kazemeyni Boroujerdi et ses disciples privés de liberté sont probablement des prisonniers d’opinion, détenus uniquement en raison de leurs convictions religieuses. Le 2 septembre, le médecin de Sayed Hossein Kazemeyni Boroujerdi a adressé une lettre aux autorités judiciaires iraniennes afin de les informer des problèmes de santé multiples et complexes de son patient nécessitant de toute urgence une prise en charge médicale en dehors de la prison. Il a joint à ce courrier un diagnostic des troubles cardiaques de Sayed Hossein Kazemeyni Boroujerdi, qui sont à l’originie de (...)

Action terminée

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées

M. Borsus, dites non aux ventes d’armes à l’Arabie saoudite

Les armes vendues par la Région wallonne à des pays violant sans le moindre scrupule les droits humains font couler du sang innocent. Cela doit cesser. Signez notre pétition