Opération Isavelives.be 2008 : Jessica Garcia

Jessica García, responsable d’un groupe de Garifuna, dans le village de San Juan Tela (département d’Atlántida, dans le nord du Honduras) est la cible d’une campagne de harcèlement, visant manifestement à la pousser à céder des terres occupées par les Garifuna depuis plusieurs générations à une société immobilière, qui a le projet d’en faire une station touristique. Au Honduras, cela fait des années que les groupes indigènes, comme la communauté garifuna, se battent pour le respect de leurs droits sur les terres qu’ils occupent depuis plusieurs générations. Les ressources naturelles présentes sur le territoire, notamment le bois, sont exploitées par des entreprises nationales et internationales. Les terres occupées par les Garifuna sont convoitées par des sociétés qui veulent en faire des complexes touristiques, ce qui nuirait aux traditions, à la culture et au mode de vie de ce peuple, ainsi qu’à l’environnement dans lequel il vit. Le projet de construction d’un complexe touristique doté d’un terrain de golf 18 trous sur les terres garifuna est perçu comme un danger pour l’environnement puisqu’il puiserait de manière très importante dans les réserves locales d’eau. Finalement, ces projets risqueraient de causer la fin de tout un peuple. Depuis quelques années, nous menons une opération de soutien en faveur d’individus en danger l’Opération Isavelives.be. Cette action vous permet d’entrer directement en contact avec une défenseure des droits humains, en lui envoyant une carte postale et quelques mots de (...)

Action terminée

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse