Écrire Alejandro Solalinde Guerra (h), prêtre catholique et défenseur des droits des migrants ...

...et les migrants qui ont assisté aux enlèvements commis le 5 novembre à Las Anonas (État d’Oaxaca) AMR 41/060/2008 - AU 317/08 Un groupe de 11 migrants qui a assisté à l’enlèvement de 12 femmes par une bande armée à Las Anonas, dans l’État d’Oaxaca, a déposé une plainte auprès des autorités fédérales pour enlèvement, chantage, vol et menaces contre les responsables présumés de cet acte. Ils ont reçu l’aide du père Alejandro Solalinde Guerra, coordinateur du Centre pastoral d’aide aux migrants dans le sud-ouest du Mexique et directeur d’un refuge pour migrants dans la municipalité d’Ixtepec (État d’Oaxaca). Ces migrants et ce religieux risquent de faire l’objet de représailles de la part des auteurs de ces enlèvements. Le 5 novembre, dans la localité de Las Anonas, une douzaine de migrantes ont été enlevées par un groupe d’hommes armés dont certains portaient, semble-t-il, un treillis militaire. Parmi ces femmes, plusieurs attendaient pour monter dans un train de marchandises, l’un des principaux moyens de transport utilisés par les migrants afin de se rendre vers le nord du Mexique, tandis que d’autres se trouvaient à bord de ce train et y ont été enlevées. Selon des témoins oculaires, le conducteur du train a été payé par les hommes armés pour s’arrêter. D’après leur témoignage, d’autres migrants présents auraient été menacés par les ravisseurs, et depuis ces événements, ces derniers ont tenté de localiser les témoins qui séjournaient dans des refuges aux alentours. Le père Alejandro Solalinde Guerra a été (...)

Action terminée

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse