Action : Des fleurs pour Delara Darabi

Delara Darabi a été exécutée dans la matinée du 1er mai. La jeune femme avait été condamnée à mort pour un meurtre qu’elle a nié avoir commis quand elle avait dix-sept ans, alors qu’elle était encore mineure. Selon certaines informations, Delara Darabi et Amir Hossein, un garçon de 19 ans, sont entrés par effraction chez une parente âgée de la jeune fille afin de la cambrioler. Amir Hossein l’aurait tuée au cours du vol. Delara Darabi a tout d’abord avoué avoir commis ce meurtre, avant de se rétracter. Elle affirmait qu’Amir Hossein lui a demandé de s’en accuser afin qu’il puisse échapper à la peine capitale car il pensait que Delara Darabi, étant mineure, ne pourrait pas être condamnée à mort. L’annonce de son exécution avait provoqué des protestations dans le monde entier et les autorités iraniennes avait annoncé la semaine dernière que celle-ci serait reportée de deux mois. Delara avait repris sa veillée solitaire dans sa cellule. Cependant, le 1er mai, les bourreaux sont venus la chercher. A l’insu de son avocat, à l’insu de ses amis et du monde, on l’a exécutée. Cette décision cynique des autorités semble avoir été motivée par le désir d’éviter un mouvement de protestation en Iran et à l’étranger qui aurait pu sauver Delara Darabi. D’autres attendent le couloir de la mort. Pour leur éviter de connaître le sort de Delara et pour protester contre l’assassinat de Delara elle-même, envoyer des fleurs à : Amnesty International, 9 rue Berckmans, 1060 Bruxelles. Heures d’ouverture des bureaux : de 9h à 17h Avant (...)

Action terminée

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.