Écrire Sayed Hossein Kazemeyni Boroujerdi (h), 50 ans, ayatollah chiite

MDE 13/047/2009 - Action complémentaire sur l’AU 262/06 (MDE 13/114/2006, 29 septembre 2006) et ses mises à jour (MDE 13/120/2006, 13 octobre 2006 ; MDE 13/134/2006, 11 décembre 2006 ; MDE 13/040/2007, 30 mars 2007 ; MDE 13/074/2007, 15 juin 2007 ; MDE 13/103/2007, 10 août 2007 ; MDE 13/135/2008, 11 septembre 2008 ; et MDE 13/045/2009, 14 mai 2009) Le 17 mai 2009, Sayed Hossein Kazemeyni Boroujerdi a été hospitalisé à l’infirmerie de la prison de Yazd. Il observait une grève de la faim depuis le 5 mai afin de protester contre la suspension de son droit de passer des appels téléphoniques à sa famille et son avocat, ainsi que de celui de recevoir leur visite. Amnesty International craint que l’infirmerie de la prison ne fournisse pas tous les soins médicaux dont il a besoin. L’ayatollah Boroujerdi est détenu à l’isolement. Il a été battu par des agents de l’administration pénitentiaire à la suite d’une lettre qu’il a adressée le 1er mai au secrétaire général des Nations unies, Ban Ki-moon, dans laquelle il demandait que des observateurs internationaux soient envoyés en Iran afin de préparer le terrain et d’aider le peuple iranien à organiser un référendum public relatif au régime gouvernemental. L’ayatollah Boroujerdi s’est vu refuser à maintes reprises un traitement adapté en dehors de la prison pour ses problèmes de santé, au nombre desquels figurent la maladie de Parkinson, du diabète, de l’hypertension et des troubles cardiaques. Cet homme prône la séparation de la religion et (...)

Action terminée

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.