Écrire Marcelo Freixo, h ,Vinicius George, h

AMR 19/008/2009 - AU 138/09 Le parlementaire Marcelo Freixo et son conseiller Vinicius George risquent d’être assassinés par des milicias à Rio de Janeiro. La police a découvert ce projet en mai, lorsqu’elle a effectué une descente dans les locaux d’un groupe de ce type. Cette descente s’inscrivait dans une opération policière menée sur le long terme contre les membres des milicias qui ont pris le contrôle d’une centaine de bidonvilles à Rio de Janeiro. Les policiers ont trouvé des lettres rédigées par le chef d’une milicia de Rio das Pedras (dans l’ouest de la ville), ancien sergent de la police militaire, qui demandait l’aide d’une autre milicia afin d’assassiner ces deux hommes. À l’issue de cette opération de police, personne n’a tenté d’arrêter le chef de la milicia de Rio das Pedras, qui avait envoyé une demande en vue de faire tuer Marcelo Freixo et Vinicius George. Bien que ces derniers bénéficient de mesures de protection, Amnesty International estime que celles-ci doivent être renforcées immédiatement, conformément à leurs souhaits. Marcelo Freixo et Vinicius George ont commencé à recevoir des menaces de mort en juin 2008, lorsque Marcelo Freixo a été nommé président d’une commission parlementaire d’enquête sur l’expansion des milicias à Rio de Janeiro. Cette instance était composée d’élus qui ont mené des recherches sur les formes de participation des autorités de l’État de Rio de Janeiro dans les activités illégales des milicias, avant de présenter un rapport final soumis à l’assemblée législative de (...)

Action terminée

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.