Écrire Liu Xiaobo (h), 54 ans

ASA 17/030/2009 - AU 169/09 Liu Xiaobo, universitaire et militant, a été officiellement arrêté le 23 juin pour « incitation à la subversion du pouvoir de l’État ». Liu Xiaobo est en résidence surveillée depuis le 8 décembre 2008, sans pouvoir bénéficier d’une procédure en bonne et due forme ni des services d’un avocat. Le Quotidien du peuple, organe de presse officiel du Parti communiste chinois, a indiqué que Liu Xiaobo avait été accusé d’activités telles que la « diffusion de rumeurs et la diffamation du gouvernement, visant la subversion de l’État et le renversement du système socialiste au cours des dernières années ». Selon ce journal, Liu Xiaobo avait « avoué » les faits qui lui étaient reprochés lors de l’enquête de police préliminaire. Les « aveux » forcés étant fréquents en Chine, Amnesty International estime qu’il risque de subir des actes de torture ou d’autres formes de mauvais traitements. Liu Xiaobo est l’un des signataires de la Charte 08, une proposition de réforme politique et juridique en Chine. La police chinoise l’a arrêté à son domicile, à Pékin, le 8 décembre, deux jours avant la date prévue pour le lancement de la Charte 08, qui devait coïncider avec le soixantième anniversaire de la Déclaration universelle des droits de l’homme. En violation du Code de procédure pénale, la police n’a donné aucune information à la famille de Liu Xiaobo sur son lieu de détention et n’a fourni aucun document attestant de son arrestation dans les vingt-quatre heures. La police l’a placé en résidence (...)

Action terminée

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées