Écrire Ilham Tohti, un militant ouïghour détenu a pekin

AU 194/09, ASA 17/034/2009, 20 juillet 2009 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 31 AOÛT 2009 (Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci.) Ilham Tohti, rédacteur en chef du site Internet Uighur Online et maître de conférences en économie à l’université centrale des nationalités, dans la capitale chinoise, Pékin, est détenu au secret par les autorités depuis le 8 juillet. Amnesty International ignore où il se trouve et craint qu’il ne subisse des actes de torture ou d’autres formes de mauvais traitements. Cet homme est un prisonnier d’opinion, détenu uniquement pour avoir exercé pacifiquement son droit à la liberté d’expression. Le 8 juillet vers 1 heure du matin, Ilham Tohti a téléphoné à un ami pour lui dire qu’il avait appris qu’il serait arrêté et qu’il avait peur de ne plus jamais pouvoir lui parler. Il lui a indiqué que les autorités l’accusaient d’avoir provoqué une émeute entre des membres de la minorité ouïghoure et des représentants des autorités dans la région autonome ouïghoure du Xinjiang (nord-ouest de la Chine) le 5 juillet. Selon les autorités, environ 190 personnes ont été tuées au cours de ces événements. Ilham Tohti a démenti les accusations portées contre lui, affirmant à son ami qu’il n’accepterait jamais le recours à la violence. On pense qu’il a été arrêté à l’université par des policiers quelques heures après avoir passé cet appel. Son avocat et sa famille n’ont pas été informés de son lieu de détention. Ilham Tohti avait été interrogé par la (...)

Action terminée

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse