Écrire Abdolfattah Soltani, prisonnier d’opinion libéré sous caution en Iran

Action complémentaire sur l’AU 160/09, MDE 13/090/2009, 26 août 2009 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 8 OCTOBRE 2009 .Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Abdolfattah Soltani, avocat et membre du Centre de défense des droits humains (CDDH), a été libéré sous caution. Abdolfattah Soltani a été libéré sous caution le 26 août 2009 (moyennant un peu plus de 70 300 euros sous forme d’actes de propriété). Il était détenu à la prison d’Evin et avait été autorisé à recevoir au moins une visite de ses proches ainsi qu’à leur passer plusieurs appels téléphoniques au cours de sa détention. Au moment de sa remise en liberté, son état se santé était, semble-t-il, correct. Abdolfattah Soltani avait été arrêté le 16 juin dans son bureau du centre de Téhéran, à la suite de l’élection présidentielle controversée qui s’est tenue le 12 juin en Iran. Il a été inculpé de « propagande contre l’État », de « création d’un groupe en vue d’agir contre la sécurité nationale » et d’« insinuation du doute au sujet des élections ». Ces accusations ne constituent pas des infractions dûment reconnues par la loi et l’« insinuation du doute au sujet des élections » ne figure même pas dans le Code pénal iranien. Le 21 août 2009, dans une lettre ouverte adressée au responsable du pouvoir judiciaire, l’ayatollah Sadegh Larijani, l’épouse d’Abdolfattah Soltani a appelé ce dernier à agir de manière impartiale et indépendante, et à libérer son mari. Selon des articles de presse en date du 22 août, des (...)

Action terminée

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.