Action : Kazemeyni BoroujerdiI, mise à jour du 15 octobre 2009

Selon certaines informations, l’ayatollah Kazemeyni Boroujerdi continue de se voir refuser le droit de bénéficier d’un examen médical indépendant et il est toujours privé des soins requis par son état de santé. En octobre 2009, il serait tombé par terre à deux reprises et aurait, lors de chacune de ces deux chutes, presque perdu connaissance. Si, selon certaines informations, le personnel médical pénitentiaire a accepté de lui fournir des soins médicaux, des responsables du Tribunal spécial pour le clergé l’ont interdit. Il faut intensifier notre action. Dans des messages adressés aux autorités, insistons afin d’obtenir des éclaircissements quant aux raisons pour lesquelles le Tribunal spécial pour le clergé ne l’a pas autorisé à bénéficier d’un examen médical indépendant ni à recevoir les soins requis par son état de santé. Jusqu’au 4 novembre 2009, Il vous est aussi possible d’agir directement par SMS Voir le dossier Individu en danger pour plus d’information

Action terminée

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse