Coquette Nsinga et sa mère ont été libérées ...

Coquette Nsinga et sa mère, détenues au Centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa (CPRK), la prison centrale de Kinshasa, ont été libérées le 22 novembre 2007 à 18 heures. Veuillez cesser vos activités sur son cas. Marie-Thérèse Nlandu, avocate et ancienne prisonnière d’opinion, qui a également été libérée en 2007, a indiqué à l’équipe RDC d’Amnesty International : Grâce aux actions d’Amnesty International, je suis heureuse de vous informer que Coquette Nsinga et sa mère, Anne Marie Lisasi, détenues à la prison de Makala ont été libérées le jeudi 22 novembre à 17 heures. Le succès de vos actions en ce qui concerne le cas de Coquette et le mien montrent l’efficacité d’Amnesty International et à quel point les autorités congolaises prennent en compte vos appels. Je crois que vous pourrez sauver de nombreuses autres vies brisées par le [pouvoir] arbitraire qui opprime le peuple congolais.

Action terminée

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse