Écrire Bayron Ricardo Góngora, un avocat a besoin de protection en Colombie

AU 49/10, AMR 23/010/2010, 5 mars 2010 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 16 AVRIL 2010. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Un avocat colombien travaillant auprès des proches de personnes tuées par les forces de sécurité est en grand danger. Un détenu récemment libéré a fait état d’un complot d’assassinat le visant. Le 9 février, l’avocat spécialisé dans les droits humains Bayron Ricardo Góngora a appris qu’il faisait l’objet d’un complot en vue de l’assassiner. Cet homme travaille pour l’organisation de défense des droits humains Corporación Jurídica Libertad (CJL) qui, entre autres activités, défend des prisonniers politiques dans la ville de Medellín (département d’Antioquia). Ce jour-là, un avocat travaillant pour une autre organisation a fait savoir à Bayron Ricardo Góngora qu’un prisonnier récemment libéré connaissant Bayron Ricardo Góngora en raison de ses interventions dans la prison l’avait informé d’un complot contre celui-ci. Selon les informations que cette personne avait reçues, des prisonniers de droit commun avaient été chargés d’informer un groupe armé illégal opérant dans le quartier de Campo Valdés, dans le nord-est de Medellín, sur les habitudes et les horaires de visite à la prison de Bayron Ricardo Góngora. Selon les prisonniers, le groupe armé aurait touché de l’argent pour tuer l’avocat. Deux jours plus tard, un contact de la CJL dans le quartier de Campo Valdés a indiqué à des membres de l’organisation qu’il avait entendu les mêmes (...)

Action terminée

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées