Troy Davis (Etats-Unis) : Mise à jour du 13 août 2007

Le 3 août, la cour suprême de Géorgie a accepté d’examiner le recours formé par Troy Davis, dont l’exécution, qui était prévue le 17 juillet, a été reportée par le Comité des grâces et des libérations conditionnelles de cet État moins de vingt-quatre heures avant le moment où elle devait avoir lieu. Par quatre voix contre trois, la cour suprême de Géorgie lui a accordé une procédure extraordinaire en appel et a accepté d’entendre les arguments relatifs à son cas afin de déterminer si les nouveaux témoignages et les autres éléments de preuve découverts depuis son procès de 1991 justifient que Troy Davis soit jugé une nouvelle fois. Elle examinera cette affaire au cours de sa session de novembre 2007. Le 6 août, le Comité des grâces et des libérations conditionnelles de Géorgie a émis une ordonnance reportant l’examen du recours en grâce de Troy Davis « le temps que la Cour suprême de Géorgie examine sa requête ». Il a également annulé le sursis qu’il lui avait accordé le 16 juillet. Voir le Dossier Individu en danger

Action terminée

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.