Écrire Plusieurs personnes arrêtées avant une manifestation en Iran

AU 36/11, MDE 13/020/2011 Des centaines de personnes, notamment des journalistes et des militants politiques, ont été arrêtées en Iran avant une manifestation organisée le 14 février, à l’instigation de chefs de file de l’opposition. Ces arrestations visaient, semble-t-il, à empêcher ces personnes de prendre part au rassemblement. On ignore où elles se trouvent. Parmi les personnes arrêtées figure l’écrivain et journaliste Taghi (ou Taqi) Rahmani, membre de l’Alliance nationale religieuse, un parti politique interdit. Cet homme a été arrêté le 9 février par quatre ou cinq personnes en civil qui ont fait irruption à son domicile sans s’identifier ni produire de mandat d’arrêt. Celles-ci ont ensuite perquisitionné son appartement et confisqué des documents. Selon certaines informations, Taghi Rahmani est actuellement détenu à la prison d’Evin, à Téhéran. Narges Mohammadi, son épouse, a été sommée de se présenter au tribunal le dimanche 20 février mais on ignore les raisons de cette convocation. Mohammad Hossein Sharif Zadegan, qui a été un proche collaborateur du chef de file de l’opposition Mir Hossein Moussavi lors de l’élection présidentielle de 2009, a été arrêté le 10 février. Actuellement chargé de cours en droit à l’université Mofid de Qom, dans le nord-ouest du pays, il a été ministre de la Protection sociale entre 2000 et 2004. Fariba Ebtehaj, secrétaire et chef de cabinet de Massoumeh Ebtekar, directeur de l’Organisation iranienne de protection de l’environnement et autrefois vice-président et conseiller de (...)

Action terminée

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.