Écrire La militante chinoise Mao Hengfeng risque la torture

Action complémentaire sur l’AU 95/10, ASA 17/034/2011, 14 juillet 2011 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 25 AOÛT 2011 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Mao Hengfeng, une défenseure des droits humains, est maintenue en détention au secret à l’hôpital de la prison de Shanghai. Elle risque d’être victime de torture et d’autres mauvais traitements. Elle a déjà été détenue dans le même hôpital, où elle a été attachée à un lit et a reçu de force plusieurs injections. Mao Hengfeng a été libérée d’un centre de « rééducation par le travail » pour raisons médicales le 22 février 2011. Le 24 février, des policiers et des responsables du camp de « rééducation par le travail » pour femmes de la province de l’Anhui, où elle avait purgé un an sur les 18 mois de sa peine, sont venus chez elle et lui ont dit qu’elle allait être renvoyée au centre pour avoir enfreint les conditions imposées lors de sa libération. Après que Mao Hengfeng a été emmenée, les proches de cette dernière ont contacté les autorités du même centre et ont découvert qu’en réalité, elle n’avait pas été ramenée là-bas. Ce n’est qu’en juin qu’ils ont appris où elle se trouvait. Ils ne sont cependant pas autorisés à lui rendre visite à l’hôpital de la prison de Shanghai. Ils craignent qu’elle soit victime de torture ou d’autres mauvais traitements, comme lorsqu’elle a été détenue dans le même hôpital en 2008, où elle a été attachée à un lit, nourrie de force et a reçu plusieurs injections contre son gré. Mao (...)

Action terminée

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.