Écrire Etats Unis. Décision cruciale attendue pour Christi Cheramie, une détenue de Louisiane

AU 12/12, AMR 51/005/2012, 16 janvier 2012 ENVOYEZ VOS APPELS AVANT LE 23 JANVIER 2012. Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Les 23 et 24 janvier, le Comité des grâces de Louisiane décidera d’examiner ou non la demande de Christi Cheramie, détenue qui purge une peine de réclusion à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle pour un crime commis lorsqu’elle avait 16 ans. En juin 1994, Christi Cheramie, alors âgée de 16 ans, a été condamnée à la réclusion à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle après avoir plaidé coupable du meurtre sans circonstances aggravantes de Mildred Turnage, la grand-tante de son fiancé. Les faits remontent à février 1994. Infliger une peine de réclusion à perpétuité sans possibilité de libération conditionnelle à une personne âgée de moins de 18 ans au moment des faits qui lui sont reprochés constitue une violation du droit international. Trois jours après l’arrestation de Christi Cheramie, son affaire a été transférée à un tribunal pour adultes afin qu’elle soit jugée, alors qu’aucune audience concernant la prise en compte de facteurs comme sa santé mentale et sa capacité à se réinsérer n’avait eu lieu. Le psychiatre qui a examiné Christi Cheramie avant le procès a indiqué qu’elle était une adolescente de 16 ans « déprimée, dépendante et peu sûre d’elle » qui « sembl[ait] avoir peur de contrarier » son fiancé de 18 ans. Christi Cheramie a eu une enfance traumatisante, marquée par des violences (...)

Action terminée

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées