Écrire Hu Jia (h), 34 ans ; Zeng Jinyan (f), 24 ans, son épouse

ASA 17/047/2008 - Action complémentaire sur l’AU 01/08 (ASA 17/035/2008, 2 janvier 2008) Le défenseur des droits humains pékinois Hu Jia a été formellement inculpé d’« incitation à la subversion » le 28 janvier. Il reste privé du droit de consulter son avocat, d’être en contact avec sa famille et de recevoir des soins médicaux, en particulier un traitement qu’il doit impérativement suivre tous les jours pour une maladie du foie liée à son infection par le virus de l’hépatite B. Zeng Jinyan, son épouse, est toujours assignée à résidence avec leur bébé. Elle n’est pas autorisée à quitter son domicile, sa ligne de téléphone a été coupée et sa connexion Internet bloquée. Le bureau de la Sécurité publique (BSP) de Pékin a officiellement communiqué les charges retenues à la famille de Hu Jia le 29 janvier. Il est détenu au centre de détention du BSP municipal de Dougezhuang, dans le district Chaoyang de Pékin. Son avocat, Li Jingsong, qui est lui aussi étroitement surveillé par la police, aurait formulé mi-janvier une demande de libération sous caution en faveur de son client pour raisons médicales, mais celle-ci a été officiellement rejetée par la police à la fin du mois. Après avoir été assigné à résidence pendant des mois, Hu Jia a été formellement arrêté dans le but, semble-t-il, de l’empêcher de poursuivre ses activités pacifiques en faveur des droits humains et d’étouffer ses critiques publiques sur le bilan de la Chine en matière de droits humains à l’approche des Jeux olympiques de Pékin en août 2008. Par son (...)

Action terminée

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.