Écrire Action urgente. Brésil. Des militants en danger apres la mort de plusieurs d’entre eux

AU 185/12, AMR 19/009/2012, 2 juillet 2012 VEUILLEZ ENVOYER VOS APPELS AVANT LE 13 AOÛT 2012 À : Vérifiez auprès de votre section s’il faut encore intervenir après la date indiquée ci-dessus. Merci. Alexandre Anderson de Souza et sa femme Daize Menezes de Souza ont été menacés à plusieurs reprises en raison de leur travail en tant que militants écologistes. Cet homme est le président de l’Associação Homens e Mulheres do Mar (AHOMAR), une association de pêcheurs basée à la périphérie de Rio de Janeiro. Deux membres de cette association ont été tués fin juin. Alexandre Anderson de Souza et sa femme sont désormais en danger. Ils ne bénéficient d’aucune protection adéquate. Fin juin 2012, les corps d’Almir Nogueira de Amorim et João Luiz Telles Penetra, pêcheurs et membres actifs de l’AHOMAR, ont été retrouvés dans la baie de Guanabara, à Rio de Janeiro. Les deux hommes avaient disparu après être partis pêcher le 22 juin dernier. L’enquête préliminaire menée par l’unité chargée des homicides de la police civile indique qu’ils ont été attachés avant d’être noyés. Ces homicides surviennent après que plusieurs menaces ont été adressées à Alexandre Anderson de Souza, sa femme et d’autres membres de l’association. Ces messages sont liés aux plaintes formulées par l’AHOMAR concernant la construction d’un gazoduc dans la baie et les dommages environnementaux qui mettent en péril leurs moyens de subsistance. Le 22 mai 2009, Paulo César dos Santos Souza, le trésorier de l’AHOMAR, a été frappé et abattu d’une balle dans la tête devant sa (...)

Action terminée

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.