Dossier individu en danger : Trois dirigeants du syndicat Sinaltrainal (Colombie)

Ce "Dossier individu en danger" s’inscrit dans le long terme. Étroitement suivi par Amnesty International, il fait l’objet de mise à jour régulière. Vous y trouverez une description complète et détaillée sur la situation et tous les outils dont vous avez besoin pour agir concrètement.

Le dossier est clôturé. Voir mise à jour du 20 avril 2018

Javier Correa, José Domingo Florez et Luís Eduardo García, trois dirigeants du Sindicato Nacional de Trabajadores de la Industria de Alimentos (SINALTRAINAL, Syndicat national des travailleurs de l’industrie agroalimentaire) ont été menacés de mort par des paramilitaires en raison de leurs activités syndicales. Leurs proches, comme d’autres membres de ce syndicat ont également été victimes de pressions et d’exactions. Ainsi, le 27 septembre 2007, le fils de José Domingo Florez a été enlevé et roué de coups avant d’être relâché.

Action terminée

Toutes les actions

Continuons à agir

Toutes les infos

Infos liées

Pour une Belgique plus humaine envers les demandeurs d’asile

La Belgique doit se montrer plus humaine : demandez des voies sûres et légales pour les personnes contraintes de fuir de chez elles. Signez notre pétition !