Article 21

Article 21 :

DROIT DE PARTICIPER À
DES ÉLECTIONS LIBRES.
Tout le monde a le droit de
choisir le gouvernement de
son pays et de se
présenter aux élections.

« Un bulletin de vote est plus fort qu’une balle de fusil. » Abraham Lincoln ,
Président des Etats-Unis (1861-1865).

« Une dictature est un pays dans lequel on n’a pas besoin de passer toute une nuit
devant son poste pour apprendre le résultat des élections. »
Georges Clemenceau,
homme politique français.

UN CAS

Zimbabwe : Les dirigeants du Réseau de soutien aux
élections au Zimbabwe (ZESN), une coalition de 38
organisations qui ont déployé des observateurs
locaux pendant les élections du 29 mars 2008,
étaient harcelés par les autorités. Il semble que ces
manoeuvres visaient à les empêcher de superviser un
éventuel second tour.

Pour en savoir plus :

Cliquez ici

L’extension du droit de vote est un processus historique :
du droit de vote censitaire, on est passé au droit de vote
universel, au droit des votes des femmes, et aujourd’hui
au droit des votes des étrangers. C’est une évolution incontournable
qui repose sur l’idée que chaque citoyen qui vit
dans un pays a le droit de participer à la vie politique de
ce pays. Mais ce droit est pour l’instant limité
en Belgique aux seuls étrangers de l’UE. Ce qui
est injuste : un Suédois qui vient de s’installer
en Belgique a plus de droit qu’un Marocain
installé en Belgique depuis 30 ans.

Activité pédagogique

 Quels sont les pays où les femmes n’ont toujours pas le
droit de voter ?

 En quoi le régime d’Apartheid en Afrique du Sud ne respectait pas ce droit ?

UN CAS

Myanmar (Birmanie)
 : Liberté
pour Aung San
Suu Kyi !

Il y a plus de 1 850
prisonniers politiques
et prisonniers
d’opinion au
Myanmar (ex-Birmanie).
Parmi eux,
Daw Aung San Suu
Kyi est l’une des
plus connues.
Cofondatrice du
principal parti d’opposition,
la Ligue
nationale pour la démocratie (NLD), elle est également
l’une des personnalités politiques et l’une des militantes
des droits humains les plus connues du pays.
Depuis 1989, elle a fait l’objet de plusieurs mesures de
détention non officielle et d’assignation à domicile et son
parti a été soumis à des restrictions – autant de mesures
visant à empêcher Aung San Suu Kyi de devenir la
dirigeante du Myanmar. En 1990, la LND, le parti fondé
par Aung San Suu Kyi, remporte presque 80% des sièges
lors des élections. Les militaires au pouvoir vont refuser ce
résultat démocratique et augmenter la répression.
Aung San Suu Kyi se trouve en résidence surveillée depuis
le mois de juillet 2003.

Pour en savoir plus et pour agir :

Cliquez ici

ACTIVITÉ PÉDAGOGIQUE

Demandez à vos élèves de faire un parallèle
entre deux textes sur la peur du pouvoir,
écrits à cinq siècles de distance.

Paroles à méditer d’Aung San
Suu Kyi

« Ce n’est pas le pouvoir qui corrompt, mais la
peur :
la peur de perdre le pouvoir pour ceux qui l’exercent,
et la peur des matraques pour ceux que le pouvoir
opprime…

Dans sa forme la plus insidieuse, la peur prend
le masque du bon sens, voire de la sagesse, en
condamnant comme insensés, imprudents, inefficaces
ou inutiles les petits gestes quotidiens de
courage qui aident à préserver respect de soi et
dignité humaine. (...)

Dans un système qui dénie l’existence des droits
humains fondamentaux,
la peur tend à faire partie de l’ordre des choses.
Mais aucune machinerie d’État, fût-elle la plus
écrasante,
ne peut empêcher le courage de resurgir encore
et toujours,
car la peur n’est pas l’élément naturel de
l’homme civilisé. »

Extrait de « Se libérer de la peur », éd. des
Femmes, 1991, réédité en 2004.

Extraits du discours de la
servitude volontaire (1549).

 Celui qui vous maîtrise tant n’a que deux
yeux, n’a que deux mains, n’a qu’un corps, et
n’a autre chose que ce qu’a le moindre
homme. (…)
D’où a-t-il pris tant d’yeux, dont il vous épie,
si vous ne les lui baillez ? Comment a-t-il tant
de mains pour vous frapper, s’il ne les prend
de vous ? Les pieds dont il foule vos cités, d’où
les a-t-il, si ce ne sont des vôtres ?

 […] Soyez résolus de ne servir plus, et vous
voilà libres. Je ne veux pas que vous le poussiez
ou l’ébranliez, mais seulement ne le soutenez
plus, et vous verrez, comme un grand
colosse à qui on a dérobé sa base, de son
poids même fondre en bas et se rompre.

 « Les tyrans ne sont grands que parce que
nous sommes à genoux »

 « La première raison de la servitude volontaire,
c’est l’habitude. »

Ces citations sont extraites du discours de
la servitude volontaire, d’Etienne de la
Boétie. Ce discours est un ouvrage rédigé
en 1549 alors que l’auteur n’avait que 18
ans.

Pouvez-vous comparer les textes d’Aung
San Suu Kyi et d’Etienne de La Boétie
(écrits cinq siècles plus tôt) ? Qu’ont-ils en
commun ?

En faisant une recherche, expliquez comment
Aung San Suu Kyi arrive à résister à
l’oppression.

Pour vous aider dans votre recherche :

http://www.amnestyinternational.be/doc/r
ubrique648.html

http://www.birmanie.net/

Pour en savoir plus sur le
Myanmar :

 Bande-dessinée
« Chroniques birmanes
 » de Guy
DELISLE, éd. Delcourt.

 Ma Ma Lay, La
Mal-Aimée, L’Harmattan,
2000 :
l’oeuvre d’une
célèbre journaliste,
féministe et
ardente nationaliste.
Seul roman birman traduit en
français.

 Aung San Suu Kyi, demain la Birmanie,
Jean-Claude Buhrer & Claude B. Levenson,
Editions Philippe Picquier, 2007.

 Aung San Suu Kyi, le jasmin ou la lune,
Thierry Falise, éditions Florent Massot,
2007.

Cinéma

 « Rangoon » (Titre original : Beyond Rangoon)
de John Boorman (1995) – disponible
à la Médiathèque.

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.