Article 4

Article 4 :

Personne n’a le droit de
te traiter comme un
esclave, et tu n’as pas
le droit de réduire
quelqu’un en esclavage.

« Si l’esclavage n’est pas mauvais, rien n’est mauvais. » Abraham Lincoln,
Président des Etats-Unis (1861-1865) qui a aboli l’esclavage.

UN CAS

Esclaves en Mauritanie : En Mauritanie, même
si l’esclavage est officiellement interdit, ceux qui
fuient leur condition d’esclave ne bénéficient d’aucune
protection légale et les anciens esclaves continuent
d’être victimes d’une importante discrimination.

Pour en savoir plus :

Cliquez ici

Au cours des siècles passés, des milliers de noirs ont été
exportés aux États-Unis pour les faire travailler comme
esclaves dans les champs de coton.
L’esclavage est aboli en Prusse en 1713, en 1833 en Angleterre,
en 1847 dans l’Empire ottoman et en 1848 en France.
Il faut attendre 1865 et la fin de la guerre de sécession pour
voir les États Unis d’Amérique abolir l’esclavage. Les derniers
pays du monde à ratifier l’abolition de l’esclavage
sont l’Arabie saoudite en 1962 et la Mauritanie en 1981.

En 1956, les Nations unies adoptent une nouvelle convention
internationale relative à l’abolition de l’esclavage.
Pourtant, ce phénomène est encore pratiqué aujourd’hui
dans certaines régions du monde. D’autres formes d’esclavage
sont également apparues.

HISTOIRE

Le 22 août 1791, les « Nègres marrons » (ainsi appelait-on les
esclaves qui avaient fui les plantations
et s’étaient réfugiés dans les forêts) s’insurgent
à Haïti. Prenant au mot les
députés français qui avaient proclamé à
Paris, peu avant, la Déclaration des
droits de l’homme et du citoyen, ils
revendiquent l’abolition de l’esclavage
et l’égalité des droits.

Cherchez plus d’informations :

 sur Bartolomé de Las Casas et la
controverse de Valladolid (les Indiens
d’Amérique ont-ils une âme ?)

 sur les révoltes d’esclaves

 sur « le Code Noir »

Pour en savoir plus :

 Dossier pédagogique Papiers Libres 2005
http://www.amnestyinternational.be/doc/article6257.html

ACTUALITÉ

Dans un grand hôtel luxueux de Bruxelles, des
domestiques au service d’une famille princière de Dubaï
ont été obligés de dormir dans les couloirs, et travaillaient
sans arrêt pour des salaires de misère. Leurs passeports
avaient été confisqués par leurs « maîtres ».

Pour en savoir plus sur la traite des êtres
humains en Belgique :

 http://www.pagasa.be

 http://www.payoke.be

 http://www.amnestyinternational.be/doc/article12512.html

ACTIVITÉ PÉDAGOGIQUE

RECHERCHE
D’INFORMATIONS
(MORALE /
RELIGION /
SCIENCES SOCIALES)

 Qu’entend-on par l’expression « esclavage
moderne » ? Donnez des exemples
d’esclavage moderne en Europe.

 Le Comité contre l’esclavage moderne
définit l’esclavage selon cinq critères.
Lesquels ?

 Les mineurs sont-ils touchés par ce phénomène
 ?

ACTIVITÉ
ARTISTIQUE

Demandez à vos élèves de s’exprimer sur
l’esclavage (historique ou moderne) par le
dessin, la peinture, la musique, la danse…

Pour en savoir plus :

 Site de Anti-Slavery International
http://www.antislavery.org

 Site du Comité contre l’esclavage
moderne http://www.ccemantislavery.
org/

 Esclaves, 200 millions d’esclaves dans le
monde, de Dominique Torrès, éd. Phébus,
1996.

 L’esclavage, 100 millions d’esclaves
aujourd’hui, éd. Casterman, Compacts
de l’info, 1997.

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse