1.12) Réfugiés nord-coréens

La Corée du Nord est une des pires dictatures
de la planète. Beaucoup d’habitants
tentent de fuir la répression et la famine
en traversant la frontière avec la Chine. Ils
ne sont pas considérés comme des réfugiés
par Pékin. La Chine veille avant tout à
respecter l’accord qu’elle a avec la Chine
concernant le refoulement des migrants.

La Chine ne souhaite pas que ce flux de
réfugiés prenne trop d’ampleur. Elle s’est
lancée ainsi dans l’installation d’une
nouvelle barrière de barbelés le long du
fleuve Yalu dans le Dandong. Non loin de
là, un panneau stipule : « Il est interdit d’assister
financièrement, d’héberger ou d’aider à
l’installation de personnes du pays voisin qui ont
franchi la frontière illégalement ».

Selon certaines sources, environ 100 000
Nord-Coréens vivent clandestinement en
Chine. Les autorités chinoises arrêtent et
expulsent 150 à 300 personnes par
semaine, d’après les estimations, sans
jamais signaler ces cas au Haut-Commissariat
des Nations unies pour les réfugiés
(HCR). Elles ont par ailleurs instauré un
système de récompenses incitant à
dénoncer les Nord-Coréens en situation
irrégulière et de lourdes amendes pour
toute personne leur apportant son soutien.
En septembre 2006, un nouveau durcissement
a été signalé contre les Nord-Coréens
résidant illégalement en Chine.

De nombreuses informations ont fait état
d’atteintes aux droits humains commises
contre des Nord-Coréennes, le viol et la
prostitution faisant dans certains cas partie
d’un système. Certaines de ces femmes
auraient été vendues comme épouses à des
Chinois, pour des sommes variant entre
700 et 1500 euros. Si certaines étaient
conscientes de la nature de la transaction
dont elles faisaient l’objet, elles ignoraient
à quel point leurs conditions de vie
seraient difficiles en Chine. D’autres ont
passé la frontière après avoir été piégées
par des entremetteurs se faisant passer
pour des hommes d’affaires.

Pour en savoir plus, voir les reportages sur
You Tube en tapant « North Korean refugees
 ».

Témoignage : « Evadés de Corée Du Nord :
Témoignages », de Juliette Morillot et
Dorian Malovic (éd. Broché)

NOTES DE BAS DE PAGE

(1) « Organ sales ‘thriving’ in China », BBC, 27 septembre 2006,
disponible en cliquant ici

(2) Le site de Rue 89

(3) China digital times

(4) Extrait d’un article de Bernard Debord, paru dans la Chronique d’Amnesty d’octobre 2005 - Amnesty International/
France. Cliquez ici

(5) Pour voir l’article, cliquez ici

(6) Pour voir l’article, cliquez ici

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.