4.6. REPRESSION CONTRE DES MOUVEMENTS RELIGIEUX OU SPIRITUELS


« Toute personne a droit à la liberté de pensée, de
conscience et de religion ; ce droit implique la
liberté de changer de religion ou de conviction
ainsi que la liberté de manifester sa religion ou
sa conviction seule ou en commun, tant en public
qu’en privé, par l’enseignement, les pratiques, le
culte et l’accomplissement des rites. »

Article 18 de la Déclaration Universelle des
Droits de l’Homme


À PROPOS DES SECTES

Un État devrait-il avoir le droit d’interdire certains mouvements qualifiés de sectes ?
Qu’est-ce qu’une secte ?

Pourquoi le parti
communiste chinois perçoit-il Fa Lun Gong
comme une menace ?

RECHERCHE ET EXPOSÉ

Des membres du mouvement spirituel « Fa
Lun Gong » ont été arrêtés et placés en
détention administrative en raison de leurs
convictions. Ils restent fortement exposés
au risque de torture ou d’autres formes de
mauvais traitements.
Vous pouvez demander à vos élèves d’effectuer
une recherche sur ce mouvement
spirituel et de présenter leurs résultats à la
classe sous forme d’exposé.

Bu Dongweï, pratiquant
du « Fa Lun
Gong », a été
condamné en juin
2006 à deux ans et
demi de « rééducation
par le travail »
pour « activités liées
à une organisation interdite », après la
découverte par la police de documents de
« Fa Lun Gong » à son domicile. Il travaillait
pour une organisation humanitaire américaine.
Vous pouvez demander à un petit groupe
d’élèves d’effectuer des recherches sur cet
homme et d’en présenter les résultats à la
classe sous forme d’exposé.

RÉDACTION

Zhang Rongliang, pasteur
d’une église clandestine
arrêté et incarcéré à de
multiples reprises depuis
1976, a été condamné en
juin 2006 à une peine de
sept ans et demi d’emprisonnement
pour avoir
traversé illégalement la frontière et pour
s’être procuré un passeport par des moyens
frauduleux.

Vous pouvez demander à vos élèves d’écrire
une lettre dans laquelle ils demanderaient
la libération de cet homme.

RECHERCHE

Vous pouvez demander à vos élèves d’effectuer
une recherche sur d’autres cas de
répression menée contre des mouvements
religieux ou spirituels en Chine.
Débat sur la liberté de religion
Imaginez un jeu de rôle à partir de ce
règlement appliqué en Chine. Vous pouvez
adapter ce règlement à d’autres religions,
en faisant croire qu’il s’agit d’une nouvelle
loi qui sera adoptée par le gouvernement
belge. Observez les réactions de vos élèves
avant de leur expliquer que cet exercice
n’avait comme but que de montrer à quel
point le droit à la religion n’est pas
reconnu en Chine.

Extrait du règlement du Ministère de la
Sécurité publique (Chine) :

• Il est interdit d’exposer dans les lieux publics
des banderoles, images et autres insignes ou
emblèmes promouvant le Fa Lun Dafa (Fa Lun
Gong) ;

• Il est interdit de diffuser dans les lieux publics
des livres, cassettes et autre matériel promouvant
le Fa Lun Dafa (Fa Lun Gong) ;

• Il est interdit de se rassembler pour faire des
« exercices de groupe » et autres activités promouvant
le Fa Lun Dafa (Fa Lun Gong) ;

• Il est interdit d’avoir recours aux sit-in, aux
requêtes et autres moyens d’organiser des
réunions, des défilés ou des manifestations de
défense et de promotion du Fa Lun Dafa (Fa Lun
Gong) ;

• Il est interdit de forger ou de déformer des
faits, de propager intentionnellement des
rumeurs ou d’utiliser d’autres moyens pour
entraîner [le peuple] et perturber l’ordre social ;

• Il est interdit d’organiser des activités d’opposition
à la décision du gouvernement ou d’y participer,
ou d’entrer en contact [avec d’autres
personnes] à ces fins.

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.