I.2. Des dérives identitaires au « terrorisme » :

« Ceux qui sont prêts à renoncer à la liberté pour obtenir la sécurité, ceux-là n’auront et ne méritent ni l’une ni l’autre ». Thomas Jefferson (1743-1826), président des Etats-Unis de 1801 à 1809.

Comment naît le « terrorisme «  ?
Comment se propage-t-il ?
En quoi ce phénomène est-il lié à la question des identités ?

Nous allons essayer de répondre à ces questions, en montrant toutefois que les réponses ne sont pas simples, que le « terrorisme » est un phénomène très complexe qui n’est pas dû à un seul facteur. Les réponses à apporter à ce phénomène ne sont pas non plus évidentes, et amènent souvent les gouvernements à opposer le maintien de certains droits et libertés à la sécurité. Ainsi, certaines personnalités politiques n’hésitent pas à dire que la torture pourrait être utilisée contre des « terroristes ». La remise en question de certains droits fondamentaux est un des effets pervers de la lutte contre le « terrorisme ».

Stop à la cruauté des USA envers les personnes en quête de protection

Détenir et traumatiser inutilement des personnes qui sont venues demander une protection devant des persécutions ou un danger de mort est cruel. Demandez à Donald Trump de respecter les lois internationales en matière de demande d’asile : signez la pétition !