II.3.1.5. « On ne peut quand même pas accueillir toute la misère du monde ! »

C’est sûr ! et d’ailleurs on est loin d’accueillir toute cette misère puisque l’immense majorité des réfugiés dans le monde se retrouve dans des pays voisins du leur, c’est-à-dire aussi pauvres ou plus pauvres que le leur.
On trouve des réfugiés dans le monde entier, mais à l’heure actuelle, les principaux pays d’asile sont la République islamique d’Iran (1 046 000 réfugiés, principalement afghans) et le Pakistan (961 000, principalement les Afghans également). Les trois pays suivants qui ont accueilli le plus grand nombre de réfugiés sont l’Allemagne (876 600), la République-unie de Tanzanie (602 100) et les États-unis (420 900).
Recherche
Trouvez les chiffres du nombre de réfugiés accueilli par ces cinq pays (Iran, Pakistan, Allemagne, Tanzanie, État-unis) ces dix dernières années. Reportez ces chiffres sur un graphique et observez l’évolution.
L’Afghanistan est quant à lui le principal pays d’origine des réfugiés bénéficiant d’une assistance du HCR. En 2004, 2,1 millions de réfugiés afghans étaient hébergés par 78 pays d’asile, ce qui consitue 23% de la population réfugiée dans le monde.
Dans nos pays, nous côtoyons une infime partie de la misère du monde, et c’est de loin la moins misérable.
« Réfugiés, rentrez chez vous ! » « Il le feraient s’ils le pouvaient ! » Tel était le slogan percutant utilisé par le HCR lors d’une de ces campagnes de sensibilisation, en 1995.106
Débat
Les pays riches, qui exportent les images de leur bien-être dans le monde, s’étonnent ensuite qu’elles éveillent des désirs chez leurs voisins plus pauvres. Peut-on empêcher les gens de rêver à un meilleur avenir ? Ne ferions-nous pas la même chose à leur place ?
Recherche : les réfugiés en questions
n Connaissez-vous des réfugiés célèbres qui ont cherché ou trouvé asile en Belgique ? (par exemple, Ilya Prigogine, prix Nobel de chimie)
n En Belgique, à combien de personnes le Commissariat général aux réfugiés et apatrides a-t-il accordé le statut de réfugiés depuis sa création jusqu’en 2004 ?
n Quel est le plus important centre d’accueil des réfugiés en Belgique ?
n Lors de la seconde guerre mondiale, beaucoup de Belges se sont réfugiés à l’étranger, surtout en France, puis dans d’autres pays. Cherchez des témoignages de cette époque et comparez-les à des témoignages de réfugiés d’aujourd’hui.

Activité pédagogique
À l’aide d’un atlas, effectuez une recherche pour déterminer les zones les plus riches et les plus pauvres du monde. Ensuite, recherchez le nombre d’habitants de chaque continent. Calculez d’après les chiffres donnés les pourcentages de personnes réfugiées par région du monde. Interprétez ces données chiffrées.
Bibliographie
n Réfugiés qui êtes-vous ? in France Terre d’asile, Paris, 1990
n CIRE, Sans invitation à... Un voyage pas comme les autres, 2002
n Le magasine du HCR :»Réfugiés », peut être consulté sur le site internet www.unhcr.be
n « Réfugiés : Le droit d’asile menacé ». Collection « J’accuse » Syros/Amnesty International
n Refuge, le site d’Amnesty International consacré aux réfugiés : www.refuge.amnesty.org/htm/index.htm
n Voir Article du Monde : -Le périple maritime de deux journalistes français avec des immigrants clandestins (15/10/04) : « Les gardes civils espagnols n’en sont pas revenus. Lorsque, le 5 octobre, ils ont arraisonné au large des Canaries une patera, une de ces embarcations chargées d’immigrants clandestins africains qui rejoignent le territoire espagnol à partir du Maroc, ils ont trouvé à bord « deux Blancs » filmant et photographiant. Il s’agissait de deux journalistes français, Grégoire Deniau, de la rédaction d’Envoyé spécial pour France 2, et Olivier Jobard, photographe de l’agence Sipa Press, dont le travail sur la frontière tchado-soudanaise a obtenu, en septembre, le Visa d’or News au 16e festival de photojournalisme Visa pour l’image, à Perpignan... »
Vidéos/Films
n « Terre d’Accueil : L’Intégration des réfugiés en Europe », Haut Commissariat aux Réfugiés, 1998
n Terminal, de Spieldberg (2004)
n La faute à Voltaire 2001 - Abdel Kechiche - France
Tel un Candide rêvant de l’Eldorado, Jallel s’embarque clandestinement pour la France dans l’espoir de tenter sa chance. Là, commence le film... et la lente désillusion de Jallel... De rencontres en rencontres, de foyers en associations, Jallel va cheminer dans le Paris des exclus, et, faute de satisfaire ses espoirs de fortune, va découvrir et partager la solidarité des déshérités.
n « Alamo Bay »(1985 - L. Malle, États-Unis)
Alamo Bay est un petit port du Texas, peuplé essentiellement de pêcheurs qui, par leur activité, survivent tant bien que mal à la crise. C’est là que débarquent le jeune Dinh et des dizaines d’autres réfugiés vietnamiens, qui ont fui leur pays depuis que le Sud-Vietnam a été réunifié avec le Nord, sous régime communiste. En fait, l’arrivée de ces Vietnamiens va provoquer de sérieux accrochages avec les pêcheurs texans.
Actions positives
n L’artiste flamand Hugo Vereeck a réalisé une œuvre dédiée au « réfugié inconnu » en hommage à tous les réfugiés qui ont perdu la vie dans leur tentative de fuir leur pays. L’inauguration eu lieu le 8 mai 2005 dans le jardin intérieur de l’église Saint-Paul à Anvers.
n « Au mauvais moment, au mauvais endroit » : Exposition itinérante mise sur pied par Fedasil (l’Agence Fédérale pour l’Accueil des demandeurs d’asile) rassemble textes, photos et vidéos sur les réfugiés d’aujourd’hui et d’antan. L’exposition s’est tenue jusqu’au 10 juillet 2005 aux Halles Saint-Géry à Bruxelles avant de tourner en Belgique jusqu’à fin décembre.
Renseignement : www.fedasil.be

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse