II.9.5. Problème de look, victimes de la mode :

Contrairement au physique, nous choisissons notre look. Nous pouvons donc le changer.
On peut se couper les cheveux, se raser la barbe, enlever un piercing, cacher un tatouage ou s’habiller autrement etc.
L’apparence est un critère de plus en plus important. Cela peut sembler une évidence, mais on se ne s’habille pas de la même façon lorsqu’on est un commercial, un informaticien ou un créatif.
Peu de patrons osent l’avouer : des salariés voient leur carrière bloquée pour une question de look. Même chose pour les candidats au recrutement. Les entreprises ont leurs propres codes vestimentaires, qu’il convient de respecter pour entrer dans le moule. D’où le recours de plus en plus fréquent, par les entreprises elles-même, aux conseils en relooking, coupe de cheveux-vêtements-accessoires compris ! Signe des temps, l’ANPE (Agence nationale pour l’emploi en France) a mis en place un atelier intitulé « communiquer par son image ». Il reste que certains profils s’avèrent plus exposés que d’autres. Quand ils ne souffrent pas de discrimination sur l’apparence. 178
Débat
Un employeur a-t-il le droit de nous demander de changer notre look ? Quelles seraient les raisons valables ?
Chanson
« Victime de la mode » - MC Solaar
Clapeur, prise 1, vision panoramique Une caméra avance, gros plan sur Dominique Seule devant la glace, elle osculte son corps Puis crie machinalement : encore quelques efforts Tous les régimes sur elle furent testés Toutes les tentatives ont été des échecs complets Mais elle persévère et pour plaire à son homme Dominique a décidé de suivre la norme
Elle emmagasine des magazines Dans lequels elle pense trouver le recours ultime Maso à l’assaut de ses formes rondelettes Elle était occupée à couper du pécul car on lui piquait les fesses
Victime de la mode, tel est son nom de code
Lumière, scène II, l’As de trèfle lui propose Une toute nouvelle donne et en voici la cause Tellement d’efforts et pour quel résultat ? Elle perd de l’oseille au lieu de perdre du poids Dominique réplique et très vite m’explique qu’elle veut être la réplique d’une créature de clip ainsi font, font, font les petites filles coquettes Elles suivent un modèle qui leur fait perdre la tête From London to Washington, Kingston, Charenton ou Carcassone Quand le téléphone sonne, elle répond sans cesse Qu’elle était occupée à couper du pécul car on lui piquait les fesses
Victime de la mode, tel est son nom de code
Donc, en guise de conclusion A l’analyse logique de cette situation Le régime, le jogging, la liposuccion Sont à tester mais il faut faire attention Espérons que vous avez compris Les bases très claires de ce code de déontologie Prendre ou perdre quelques kilos L’essentiel est d’être vraiment bien dans sa peau Ma tactique attaque tous tes tics avec tact
Dominique pas de panique, écoute bien ce funky beat La quête de l’image la laisse dans le stress Elle était occupée à couper du pécul car on lui piquait les fesses
Victime de la mode, tel est son nom de code

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.