Article 23 : Egalité entre hommes et femmes

Article 23
Égalité entre hommes et femmes
L’égalité entre les hommes et les femmes doit être assurée dans tous les domaines, y compris en matière d’emploi, de travail et de rémunération.
Le principe de l’égalité n’empêche pas le maintien ou l’adoption de mesures prévoyant des avantages spécifiques en faveur du sexe sous-représenté.

Ici, il n’y a pas d’éducation, ni d’apprentissage. Toutes les écoles et les centres d’éducation sont fermés. Il n’y a pas de femmes médecins… que je connaisse. Dès lors, nous ne pouvons même pas aller chez le médecin.
Témoignage d’une femme afghane.

L’égalité entre hommes et femmes n’est pas encore acquise. Si les femmes ont obtenu le droit de vote dans la plupart des pays européens après la seconde guerre mondiale, il reste encore bien des domaines où elles sont désavantagées par rapport aux hommes. Ainsi, elles ont souvent des salaires moins élevés que les hommes pour une même fonction. Par ailleurs, il y a beaucoup moins de femmes que d’hommes qui occupent des postes de direction.
Afin de changer cette situation, certains gouvernements mettent en place une politique de « discrimination positive », qui donne par ex. des avantages spécifiques aux employeurs qui engageraient une femme pour une fonction où elles sont sous-représentées. Dans la même optique, les pays nordiques ou la France ont défini des quotas pour une meilleure représentativité des femmes dans la vie politique. En Belgique, depuis janvier 2001, les partis sont tenus de placer 50% de femmes sur leurs listes électorales. Mais la loi ne précise pas dans quel ordre cela doit se faire. Il faut attendre 2005 pour qu’il y ait une alternance homme-femme obligatoire pour les deux premières places de la liste électorale.

Questions
Quels sont les domaines d’activité où les femmes sont les moins bien représentées ?
Quels sont les autres domaines où la femme est désavantagée par rapport à l’homme ?

Pour en savoir plus :
Ministère belge fédaral de l’Emploi, service de l’égalité des chances
http://meta.fgov.be/pa/fra_index.htm
Le monde selon les femmes
www.mondefemmes.org
Site du lobby européen des femmes
http://www.womenlobby.org/
Site de l’Union Européenne sur l’Egalité des chances
http://europa.eu.int/comm/employment_social/equ_opp/index_fr.htm
Site d’Amnesty International sur les droits des femmes
www.droitsdesfemmes.be
Ministère fédéral de l’Emploi et du travail / Egalité des chances hommes-femmes
http://meta.fgov.be/pa/fra_index.htm

Casssette vidéo
Femmes : Une égalité de droit, 18 min. Un documentaire sur les différentes formes de violations des droits des femmes, disponible chez Amnesty.

Les femmes pour une autre société ? (Le Soir du 21/03/01)
Critique du livre « Le temps des femmes. Pour un nouveau partage des rôles » de Dominique Méda.

Hommes, femmes, mode d’emploi (Le Soir du 11/06/2001).
Selon une étude du BIT, les femmes ne couvrent que 44% de l’ensemble des travailleurs dans les pays occidentaux. Le taux le plus bas est celui du Grand Duché de Luxembourg avec 38%. Chiffres de 1995 au GD de Luxbg : l’ouvrier masculin gagne en moyenne 110 000 F brut tandis que sa consoeur ne ramasse que 57 000 F. Chez les employés et cadres supérieurs, de formation universitaire, l’inégalité diminue sans disparaître pour autant : 180 000 F pour un homme et 137 000 F. pour une femme.
Marche des femmes 2000, Les bonnes raisons de marcher, Le Vif-L’Express, 13/10/2000.
Les migrantes, soutières de l’emploi (Le Soir du 21/03/2001)
Femme et migrante : le cumul de ces deux « handicaps » mine la route de l’emploi. Témoignage d’une Malgache diplômée qui refuse le mariage comme visa obligé pour le permis de travail.
Voir l’étude menée par l’asbl "Le monde selon les femmes" : 20% seulement des femmes migrantes sont employées en fonction de leurs diplômes et de leurs qualifications.

La répudiation : un problème qui concerne aussi la Belgique
Chaque année, en Belgique, des Marocaines partent en vacances avec l’angoisse de ne pas pouvoir faire le voyage du retour. En effet, la loi marocaine permet aux hommes de répudier leur femme. La répudiation est le rejet d’une femme par son mari comme forme de divorce. Selon le Code de la Famille (qui détermine le statut individuel et familial) dans les pays arabes comme l’Algérie, le Maroc, la Syrie, l’Egypte ou le Pakistan. , un homme a le droit de divorcer de sa femme en la répudiant. Jusqu’il y a peu, le droit belge acceptait la répudiation comme une forme de divorce pour les femmes marocaines vivant en Belgique et le mentionnait sur leur carte d’identité. À la suite d’actions de lobbying menées par une plate-forme de 32 associations belges, arguant que cette pratique était contraire à la constitution belge qui reconnaît l’égalité entre les femmes et les hommes, le terme "répudiation" ne figure plus sur les documents officiels. Toutefois, elle figure encore dans les registres d’Etat civil. La plate-forme Répudiation continue à militer pour que la répudiation ne soit plus du tout reconnue et pour que la Belgique ne s’engage plus dans des conventions bilatérales qui ne respecteraient pas l’égalité hommes-femmes.

Recherche
Cherchez des témoignages de femmes répudiées. Quels sont leurs principaux problèmes ?

Pour en savoir plus sur la répudiation :
« Plate - forme Répudiation », c/o Vie Féminine, Hafida Bachir 02/227.13.03
A nos Marocaines, par Guy Rommel, Le Vif-L’Express du 27/04/01
Non à la répudiation, Le Vif-L’Express du 06/07/01

Présidence Belge : la Belgique a comme objectif de « poursuivre les efforts déployés par l’Union européenne dans le cadre de la lutte contre la discrimination en matière d’emploi. A cet égard, une attention spéciale sera accordée à la révision de la directive relative à l’égalité des chances entre hommes et femmes sur le marché du travail ainsi qu’au salaire égal pour un travail égal et à la lutte contre le harcèlement moral sur le lieu de travail. La Présidence présentera des indicateurs d’inégalités des salaires. »

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.