Devenir relais local

Vous pouvez rejoindre un ensemble impressionnant de relais locaux (3500 en Communauté française) qui donnent aux campagnes d’Amnesty une importante visibilité.
Concrètement, vous recevrez, quatre fois par an, 4 Dazibaos (affiche-journal) à diffuser et une autre proposition d’action locale. Une action facile, rapide et très utile !

En bas de cet article, retrouvez notre formulaire d’inscription.

INFORMER, C’EST AGIR !

Si j’ignore que Françoise est battue tous les jours par son compagnon ; si j’ignore que Souad a été mariée de force à 12 ans et est séquestrée chez elle enceinte ; si j’ignore que Pietro est emprisonné arbitrairement et torturé ; si j’ignore qu’Andy attend dans le couloir de la mort depuis treize ans ; si j’ignore tout cela et tant d’autres violations, alors je ne ferai rien ! Diffuser de l’information est vital. Par votre action, par la visibilité que vous offrez aux campagnes d’Amnesty en affichant les Dazibaos, en diffusant des flyers ou une pétition, vous sortez ces victimes de l’ombre et leur donnez l’espoir qu’un jour leur vie sera meilleure.

Vous sensibilisez d’autres personnes qui, comme vous, n’ignoreront plus et certaines d’entre elles se joindront à nous pour agir, elles aussi.

Quelles sont les thématiques abordées par les 4 Dazibaos et quand vais-je les recevoir ?

  • 1. Le droit des femmes
    • 8 mars, Journée international pour les droits de la femme
  • 2. La lutte contre la torture
    • 26 juin, Journée internationale contre la torture
  • 3. La lutte contre la peine de mort
    • 10 octobre, Journée internationale contre la peine de mort
  • 4. La campagne Flamme
    • du 20 novembre, lancement de la campagne Flamme, au 10 décembre, Journée internationale des droits humains

Après lecture du Dazibao, nous vous demandons de les diffuser. Vous pouvez les afficher à votre fenêtre, dans les commerces avoisinants (pharmacie, boulangerie etc), dans les gares et arrêts de bus, dans votre lieu de travail, dans les écoles, dans votre administration communale, dans les hôpitaux, dans les centres culturels, dans la salle d’attente de votre médecin, dans votre salon de coiffure, en résumé dans tous les lieux de passage et les lieux d’attente près de chez vous.

Et si je suis en vacances ?

La diffusion de l’information peut se faire sur la durée, vous n’êtes pas tenu à une date fixe. Les thématiques abordées par les Dazibaos seront malheureusement encore d’actualité un long moment. Quant à la pétition, elle sera en ligne jusqu’au 30 mars.

Et si j’ai besoin de plus de dazibaos ?

Nous en serons ravis ! Et il vous suffira de contacter votre interlocuteur attitré : Antoine Caudron par email acaudron[@]amnesty.be ou par téléphone 02 538 81 77 et de lui préciser le nombre de dazibaos supplémentaires que vous désirez. Jusqu’à épuisement du stock...

Et si ma sœur / mon collègue / mon voisin veut aussi agir ?

C’est avec grand plaisir que nous leur enverrons ce kit militant. Il leur suffit de contacter Antoine Caudron.

Et si je désire arrêter ?

Nous en serions attristés mais vous êtes totalement libre de votre choix. Encore une fois, il suffit de contacter Antoine Caudron.
Vous l’avez compris, pour toute question non évoquée ici, n’hésitez pas à contacter Antoine Caudron par email acaudron[@]amnesty.be : acaudron@amnesty.be – 02 538 81 77.

Jobs : Devenez recruteur de donateurs !

Rejoignez notre équipe de recruteur en rue et renforcez le travail d’Amnesty sur le terrain : Engagez-vous !