9 Individus en danger

Voici les 9 individus en danger phares de la campagne du Marathon des lettres. Ils ont besoin de votre aide, signez pour eux.

LES 43 ÉTUDIANTS d’AYOTZINAPA

Il y a plus de deux ans, le 26 septembre 2014, environ 80 étudiants de l’École normale rurale Raúl Isidro Burgos ont été arrêtés par la police alors qu’ils voyageaient en autobus. On ne les a pas revus depuis.

HAKAN YAMAN

Hakan Yaman, âgé de 37 ans et père de deux enfants, a été passé à tabac par la police près de son domicile dans le quartier Sarigazi à Istanbul, le 3 juin 2013.

HAMID BABAEI

Hamid Babaei, étudiant iranien poursuivant une thèse de doctorat à l’Université de Liège (Belgique), a été condamné en Iran le 21 décembre 2013 à six ans d’emprisonnement pour « atteinte à la sécurité nationale par la communication avec des États hostiles », en l’occurrence la Belgique.

LES FEMMES ET LES JEUNES FILLES DE MKHONDO

Les femmes et les jeunes filles vivant dans la municipalité de Mkhondo (province de Mpumalanga) sont exposées à un certain nombre de risques, en particulier en ce qui touche leur santé maternelle et leurs droits sexuels et reproductifs.

RAIF BADAWI

Raif Badawi, le fondateur d’un forum en ligne « Les libéraux saoudiens » qui encourageait le débat sur les questions politiques et sociales, a été condamné à 10 ans d’emprisonnement, 1 000 coups de fouet et une amende d’un million de riyals saoudiens (environ 230 000 euros) pour « apostasie ».

SU CHANGLAN

La défenseure chinoise des droits des femmes Su Changlan encourt 15 ans d’emprisonnement après avoir été officiellement arrêtée et accusée d’« incitation à la subversion de l’État » le 3 décembre 2014.

TEODORA DEL CARMEN VÁSQUEZ

Au Salvador, Teodora Del Carmen Vàsquez a été condamnée à 30 ans de prison en 2008 pour “homicide avec circonstances aggravantes” après avoir accouché d’un enfant mort-né sur son lieu de travail

ASTER FISSEHATSION

Aster Fissehatsion est détenue au secret sans inculpation ni procès, depuis septembre 2001.

FRED ET YVES

Fred et Yves sont des jeunes militants de la plate-forme de la jeunesse Filimbi (« sifflet » en swahili) qui vise à assurer l’éducation citoyenne des jeunes en République démocratique du Congo (RDC). Ils ont été libérés le 31 août 2016 mais ils encourent toujours la peine de mort.

Les Rohingyas persécutés et privés d’aide humanitaire

Au Myanmar, les forces de sécurité mènent une campagne violente et sans pitié contre les Rohingyas. Il faut agir pour que cela cesse