Ablikim Abdiriyim

En Chine, les Ouïghours sont victimes d’une discrimination généralisée, dans les domaines de l’emploi, de l’éducation et du logement. Leur liberté religieuse est entravée et ils sont mis à l’écart sur le plan politique. Par ailleurs, dans le cadre d’une campagne des autorités chinoises visant à « frapper fort » contre le « terrorisme violent et l’extrémisme religieux », il est à craindre que les personnes ouïghoures mises en cause ne soient pas jugées dans le cadre de procédures équitables.

Ablikim Abdiriyim

Ablikil Abdiriyim a été condamné par la justice chinoise à 9 ans de prison en 2007 pour « incitation et participation à des activités à caractère sécessionniste ». Il a été libéré le 31 mai dernier, mais les actes de torture dont il a été victime demeurent impunis.

Ablikim Abdiriyim, fils de la militante des droits humains Rebiya Kadeer, a été arrêté le 29 mai 2006, ainsi que sa sœur, son frère et six autres membres de la famille de sa mère, dans le but de les empêcher de rencontrer une délégation du Congrès des États-Unis qui avait prévu de les voir le lendemain. La presse officielle chinoise a cependant affirmé qu’ils avaient été arrêtés en raison d’irrégularités financières commises dans le cadre de la gestion des entreprises de Rebiya Kadeer. Le 22 janvier 2007, Ablikim a été jugé et condamné à neuf ans d’emprisonnement pour « incitation et participation à des activités à caractère sécessionniste ». Selon ses proches, il n’a pas eu accès à un avocat durant son procès. Ablikim Abdiriyim a été libéré le 31 mai 2015 après neuf ans d’emprisonnement dans la prison numéro 4 de la région autonome ouïghoure du Xinjiang.

Venez écrire pour que soit menée une enquête exhaustive et impartiale sur les allégations selon lesquelles Ablikim Abdiriyim a été torturé en détention et pour que soient traduits en justice les auteurs de ces actes ! Il faut également que soit respecté et protégé le droit des Ouïghours à avoir leur propre vie culturelle, à pratiquer leur propre religion et à utiliser leur propre langue.

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.