40 personnalités pour la 40e édition de la campagne « bougies »

À l’occasion de la quarantième campagne “bougies” et à l’approche de la Journée internationale des droits humains, point d’orgue de la campagne, quarante personnalités se sont rassemblées ce mardi 6 décembre dans le hall principal de la Gare centrale de Bruxelles pour vendre la fameuse bougie entourée de barbelé.

Des comédiens (Éric Godon...), des musiciens (Senso, du groupe Joshua...), des artistes de la scène (Bruno Coppens...), des sportifs (Bea Diallo...), des écrivains (Xavier Deutsch, Bernard Tirtiaux...), des photographes (Johanna de Tessières...), ainsi que des personnalités du paysage audiovisuel (Carlo De Pascale, Jean-Louis Lahaye, Gérald Watelet…) se sont jointes à Amnesty International pour défendre les droits humains. Ils ont été rejoints notamment par des vendeurs bénévoles actifs depuis les premières éditions de la campagne, des élèves et des professeurs de l’enseignement secondaire engagés avec Amnesty International et des représentants du monde associatif.

« Nous sommes très heureux d’avoir pu compter sur une telle mobilisation pour la quarantième édition de notre campagne “bougies”. Il y a le symbole, bien sûr, puissant et éloquent, mais il y a un aspect également très concret ; chaque bougie vendue nous permet de poursuivre nos combats de manière encore plus efficace. Chaque acheteur contribue ainsi directement à la libération de milliers de prisonniers d’opinion, à l’abolition de la peine de mort et de la torture, à l’arrêt des crimes de guerre, à la lutte pour la liberté d’expression, et au respect de l’ensemble des droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels », explique Philippe Hensmans, directeur de la section belge francophone d’Amnesty International.

Depuis 1976, ce sont près de 3 500 000 bougies qui ont été vendues en Belgique francophone. Depuis quarante ans, les principaux combats d’Amnesty International demeurent, comme celui contre la peine de mort ou contre la torture, avec de nombreuses victoires, comme l’entrée en vigueur de textes majeurs ou la libération de nombreux prisonniers d’opinion, mais aussi de nouveaux défis dans la lutte pour les droits humains.

Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Un père de famille condamné pour terrorisme pour avoir aidé sa famille

Ahmed est considéré comme un terroriste et a été condamné à 10 ans d’emprisonnement pour avoir utilisé un mégaphone pour appeler au calme lors d’affrontements à la frontière hongroise. Signez notre pétition !