Les conflits armés

La guerre est une réalité quotidienne pour des millions d’enfants. Certains n’ont jamais connu d’autre vie. Alors que les enfants blessés lors d’un conflit armé ne sont souvent que d’innocents spectateurs, certains sont visés par les forces de sécurité et les groupes armés d’opposition comme tribut ou pour provoquer des blessures dans leurs communautés mutuelles.
Certains, principalement les filles, sont choisis pour subir des abus sexuels. De jeunes hommes sont souvent arrêtés sans inculpation sur la simple présomption qu’ils participent aux activités de groupes d’opposition ou qu’ils en sont sympathisants. Beaucoup d’enfants sont torturés ou tués simplement parce qu’ils vivent dans une "zone ennemie" ou en raison des origines politique, religieuse ou ethnique de leur famille.
Les conflits armés ont obligé des millions d’enfants de par le monde à fuir leur maison en quête d’un refuge. Beaucoup se retrouvent séparés de leurs familles en cours de route. En Afrique, les conflits armés ont obligé plus de 20 millions de personnes à fuir leurs maisons.

L’une des situations les plus graves de terreur et de violence s’est produite en Sierra Leone. Tout au long des neuf années de guerre civile, les enfants ont souffert de manière disproportionnée et à une échelle sans précédent. Des milliers d’entre eux ont été tués ou ont fait l’objet de mutilations, viols et enlèvements au cours de campagnes d’atrocités systématiques commises en grande partie par les forces rebelles. Pratiquement toutes parmi les milliers de filles et de femmes enlevées par les forces rebelles ont été violées et asservies à l’esclavage sexuel.
Une autre facette de la guerre civile en Sierra Leone a été le grand nombre de garçons et de filles, certains âgés de cinq ans à peine, qui ont été recrutés comme enfants soldats par les deux camps. La plupart des enfants servant dans les forces rebelles étaient enlevés de leur domicile et forcés de se battre, de tuer, de mutiler et de violer, souvent sous l’influence de drogues, d’alcool ou simplement par peur.
Cependant le problème des enfants dans la guerre n’est nullement confiné à la Sierra Leone ou à l’Afrique seulement. Plus de 300 000 enfants de moins de 18 ans se battent dans des conflits armés dans plus de 30 pays du monde. Au Royaume Uni, il y a plus de 9 OOO jeunes de moins de 18 ans dans les forces armées. Les enfants sont particulièrement vulnérables aux brutalités et aux mauvais traitements que ce soit de la part de supérieurs ou de camarades. En août 1997, une fille de 17 ans a été forcée d’accomplir un acte sexuel et a été violée par un instructeur saoul au cours de manœuvres.

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.