AU 220/02 : Ana Oneide Lima, Jhonny Igson Miranda da Silva (17 juillet 2002)

AU 220/02 : Ana Oneide Lima, Jhonny Igson Miranda da Silva (17 juillet 2002)

Résumé du cas :

Ana Oneide Lima, témoin de l’agression à l’arme à feu dont a été victime Jhonny Igson Miranda da Silva en novembre 2001, a témoigné contre l’agent de la police militaire accusé d’avoir tiré le coup de feu. Au cours des mois précédant son audition, elle a reçu un certain nombre d’appels téléphoniques anonymes la menaçant de mort. Le 10 juillet, Ana a confirmé avoir reçu des menaces de mort, devant la cour et en présence du prévenu qui a été suspendu de ses fonctions mais n’a pas été placé en détention.

Action recommandée :

Écrire aux autorités pour leur demander d’assurer immédiatement la protection d’Ana Oneide Lima, de mener une enquête sur les menaces de mort qu’elle a reçues, et pour leur rappeler leur obligation de dédommager intégralement Jhonny Igson Miranda pour les préjudices qu’il a subis.
Réponse des autorités brésiliennes :
Aucune réponse n’a été reçue à ce jour.

Autres informations sur le cas :

Le 22 août, le juge José Matias Santana Dias a statué que l’État du Pará devait fournir à Jhonny Igson Miranda da Silva une « assistance médicale immédiate et intégrale, comprenant le paiement de ses frais de transport et des médicaments nécessaires à son traitement ». Le gouvernement de l’État du Pará lui verse également une pension mensuelle. Le cas de Jhonny, symbole de la violence policière gratuite, a été utilisé par AI pour faire pression sur les candidats à la présidence. Ana Lima n’a plus reçu de menaces de mort par la suite.

Action complémentaire

Veuillez adresser des lettres au gouverneur de l’État du Pará et au secrétaire d’État à la Sécurité publique dans lesquelles vous :
saluez la décision de verser une pension mensuelle à Jhonny tout en déplorant le fait que cette somme ne sera aucunement suffisante pour couvrir ses frais médicaux ;
leur rappelez la décision du tribunal de l’État du Pará selon laquelle le gouvernement de cet État est tenu de payer l’intégralité des frais occasionnés par le préjudice que Jhonny a subi ;
demandez à être informés des résultats des enquêtes menées sur les menaces de mort à l’encontre d’Ana Oneide Lima ;
demandez à être informés de l’évolution de la procédure judiciaire ouverte contre le policier accusé d’avoir tiré sur Jhonny ;
demandez à être informés des mesures prises par le gouvernement de l’État du Pará pour dispenser aux policiers une formation portant sur l’utilisation de la force meurtrière.

Gouverneur de l’État du Pará :
Exmo. Sr. Governador do Estado do Pará
Simao Robison Oliveira Jatene
Palácio dos Despachos
Rod. Augusto Montenegro KM 9
66823-010, Belém - PA
Brésil
Formule d’appel : Vossa Excelência, / Monsieur le Gouverneur,
Secrétaire d’État à la Sécurité publique de l’État du Pará :
Exmo. Sr Secretário
Ivanildo Alves
Rua Arcipreste Manoel Teodoro 305
66023-700 Belém - PA
Brésil
Formule d’appel : Exmo. Sr. Secretário, / Monsieur le Secrétaire d’État,
Toutes les infos

Infos liées

Toutes les actions

Actions liées

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.