BRÉSIL

INFO-BULLETIN N°1 Novembre 2002 INFO-BULLETIN N°1 Novembre 2002

BRÉSIL

INFO-BULLETIN N°1 Novembre 2002
Par Elisa Santafe


Dimanche 27 octobre, Luiz Inácio ’Lula ’ da Silva, candidat du Parti des Travailleurs (PT), a gagné les élections présidentielles au deuxième tour et après s’être présenté quatre fois. Il a gagné avec plus de 52 millions de voix (61%) face au candidat officiel, José Serra.
Sa victoire représente un tournant aussi bien pour son pays que pour l’Amérique Latine, puisqu’un parti de gauche avec un message de changement et de justice sociale n’a plus été élu depuis Salvador Allende au Chili au début des années 70.
Pendant la campagne électorale, la possible victoire d’un ex ouvrier métallurgique et ex syndicaliste a fait sonner l’alarme dans les marchés financiers internationaux, qui craignaient que Lula ne laisse tomber les engagements du Brésil auprès du Fonds Monétaire International (FMI) et que les conditions des entreprises étrangères pour investir dans le pays empirent.
Mais Lula s’est engagé à payer la dette extérieure au FMI, compte avec le soutien d’une part du secteur des entreprises brésiliennes et du Parti Libéral. Face aux Etats Unis, il est plutôt réticent au projet d’une Zone de Libre Echange des Amériques (ZLEA) lancée par les Etats-Unis, tandis qu’il est plus ouvert à négocier ceci entre le Mercosur (Argentine, Brésil, Paraguay et Uruguay) et l’Union Européenne.
Il a promis de créer un gouvernement intégrateur et son premier projet s’appelle ’Hambre cero’ (Faim zéro) pour faire face à la pauvreté de plus de 54 millions de personnes, plus d’un tiers de la population d’un pays où l’on trouve les plus grandes inégalités de revenus du monde.
Dans ce sens-là, il veut créer un Conseil de Développement Economique et Social qui intègre des représentants des entreprises, des syndicats et des organisations non gouvernementales.
Une mission d’AI s’est réuni en octobre avec plusieurs candidats, et ont estimé Lula comme le plus engagé dans les droits humains.
Le PT a une expérience de gouvernement dans des municipalités et régions où il pratique la démocratie participative et un travail de lutte contre les violations des droits humains.
Le Mouvement des Sans Terre, qui lutte en faveur de la réforme agraire avec l’occupation des terres, est un allié du PT et a formulé son espoir que Lula travaille avec eux.
Quand Lula prendra possession de la présidence le 1er janvier, il devra faire face à une situation de faible croissance économique, de 1,4%, 12 millions de personnes au chômage, une inflation croissante et une dette de plus de 60% du produit intérieur brut (PIB), qui a monté cette année à cause de la dévaluation de la monnaie, le réal, de 40%.
Le gouvernement brésilien s’est engagé à atteindre 3,75% de surplus de son budget pour payer les intérêts de la dette.
Contrôler l’inflation, payer la dette de 250.000 de dollars, augmenter la croissance et les reformes des impôts et des pensions de retraite sont les tâches de Lula. Le PT ne dispose pas de majorité au Congrès et ne compte qu’avec deux gouvernements régionaux.

Marathon 2017 : SIGNEZ POUR LES DÉFENSEURS DES DROITS HUMAINS

Cette année, les 10 individus en danger du Marathon des lettres sont des défenseurs des droits humains. Ils ont tous besoin de votre aide. Nous vous proposons de signer pour eux, en un seul clic.